Blutopia : le média positif qui centralise les meilleures solutions pour protéger l’océan !

Tu es étudiant ?

Chez Capitaine Study, on sait que les étudiants ont souvent du temps à offrir à côté de leurs études. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en avant des associations qui oeuvrent pour différentes causes, et qui pourraient vous motiver à donner de votre temps ! La première, c’est Blutopia, et pour vous la présenter, nous avons posé quelques questions à Malaury, sa co-fondatrice !


Hello Malaury ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Malaury, co-fondatrice de l’association Blutopia. J’ai grandi à La Rochelle et l’océan a toujours été mon terrain de jeu, l’endroit qui me fait me sentir le plus vivante. J’ai eu un parcours scolaire assez classique. Après le lycée, j’ai fait une classe préparatoire aux Grandes Ecoles de commerce, je suis rentrée à l’ESCP Business School et je me suis progressivement orientée vers l’entrepreneuriat à impact, avec une expérience marquante de presque 2 ans dans l’équipe de makesense. En parallèle, je me suis vite aperçue que l’océan était en danger et que la pollution plastique était l’une de ses plus grandes menaces. Il fallait que j’agisse pour le protéger.

Pourquoi et quand a-t-elle été créée ? A quels besoins répond-elle ?

Il y a 2 ans, alors que j’étais en échange Erasmus avec LUISS Business School à Rome et que mes journées n’étaient pas très remplies, j’ai décidé de faire des recherches, de me renseigner sur l’impact de mes gestes quotidiens sur la planète, sur les humains, sur tous les êtres vivants. J’avais besoin de comprendre. J’ai lu des dizaines de livres et de rapports, regardé des centaines de vidéos et documentaires. J’ai compris les problèmes liés à la consommation de plastiques à usage unique, à notre alimentation. Je me suis sentie coupable, presque désarmée. Et puis, j’ai compris que des centaines, voire des milliers de solutions existaient.

Alors, du jour au lendemain, avec Julien, mon compagnon, on a décidé de changer drastiquement nos habitudes de vie. On s’est s’engagé dans une démarche zéro-déchet et on est devenu végétaliens. Rapidement, on s’est dit que ce n’était pas suffisant. Qu’il fallait faire plus pour protéger l’océan qui nous est si cher. C’est comme ça que Blutopia est née. S’il est désormais invraisemblable de penser pouvoir récupérer tous les plastiques déjà présents dans l’océan, il est toutefois possible de réduire largement la pollution plastique et les déchets qui y entrent, en agissant à la source du problème, sur terre. Blutopia est là pour aider les citoyen·ne·s à faire les bons choix à travers un média positif qui centralise les vraies solutions pour protéger l’océan.

Combien de membres compte-t-elle ? Quels sont leurs différents rôles ?

Julien est co-fondateur et trésorier. Dans les faits, il est avant tout le créateur de vidéos de l’association.
Une équipe de 10 bénévoles nous accompagne sur différents sujets liés à la communication (marketing digital, organisation d’événements, relations presse).

Recherchez-vous des bénévoles ?

Oui. En septembre 2020, notre tout premier film documentaire sur les solutions à la pollution plastique va sortir. On vise 50 projections organisées par des bénévoles en France et à l’international. Si vous avez envie d’organiser une projection dans votre ville, on serait ravis d’en discuter avec vous : https://blutopia.org/contact/.

Quels sont les projets de l’association à court terme et à long terme ?

Le premier grand projet de Blutopia, c’était le Blutopia Tour, de janvier à juillet 2019. 7 mois dans 7 pays parmi les plus touchés par la pollution plastique, à la rencontre d’entrepreneur·e·s et citoyen·ne·s engagé·e·s au sein de 60 initiatives pour un océan plus propre. Le but était de tourner un film documentaire positif qui sortira en septembre 2020.

A notre retour, on a décidé de développer le média, à travers différents formats. On agit à la fois en ligne (newsletter, vidéos sur les réseaux sociaux) et hors ligne (apéros thématiques, tables rondes, projections-débats).

En parallèle, on a lancé un studio de production. Ce que nous faisons pour notre propre média, nous le proposons désormais aux organisations engagées afin de faire connaître les solutions pour protéger l’océan au plus grand nombre. Concrètement, on crée du contenu audiovisuel et éditorial qui vise à augmenter la visibilité et l’attractivité des organisations qui font le bien.

Où peut-on suivre la vie de l’association ? (site web, réseaux sociaux)

Site : https://blutopia.org
Instagram : https://instagram.com/blutopia_org
Facebook : https://facebook.com/blutopia.org
YouTube (on lance notre chaîne) : https://www.youtube.com/channel/UC5azTX27QtAvs34E-N5z56Q

 

 

Un dernier mot pour clôturer cette interview ?

Je suis de nature optimiste et j’ai envie de croire en la Blutopia, l’utopie d’un océan sans plastique, en bonne santé. Quand je désespère des nouvelles liées au continent de plastiques, aux zones mortes dans l’océan ou au blanchissement de coraux, je me rappelle à quel point l’océan est résilient. Sans me réjouir de la situation sanitaire actuelle liée à la pandémie de Covid-19, le confinement a des effets positifs sur la planète que l’on commence déjà à ressentir. En Italie, l’eau des canaux de Venise s’éclaircit, les poissons reviennent, les dauphins se baladent jusque dans les ports. Cela est la preuve que si l’on change nos comportements aujourd’hui, l’océan pourrait bien être florissant dans 10 ans.

 


 

Tu sais ce qu’il te reste à faire ? 😉

Pour parler de ton association ou d’une association dans laquelle tu es investi.e, tu peux suivre ce lien !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X