[CESURE] Camille à la découverte de l’Australie

camille césure australie

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Chaque semaine, un étudiant ou ancien étudiant nous parle de son année de césure !


Hello, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Camille j’ai 23 ans, je suis titulaire d’une licence d’économie et gestion et actuellement en master 1 parcours Grande Ecole à l’INSEEC BS. Je suis une bordelaise, citoyenne du monde.

Quand et pourquoi as-tu choisi de faire une année de césure ?

La raison première est très simple : l’apprentissage de l’anglais en vue d’accéder à une carrière à caractère international.

La vraie raison ? Le voyage, l’aventure, l’envie de découvrir et de voir autres choses que les pavés de la cité aux trois croissants de lune.

Où as-tu fait ton année de césure ?

J’ai réalisé mon année de césure en Australie, pourquoi ? La chaleur, les kangourous et bien sûr l’accent à couper au couteau.

Qu’as-tu fait durant cette année ? Comment l’as-tu organisée ?

Organiser est un bien grand mot. J’ai tout d’abord profité puis travailler, voyager, travailler, travailler, travailler, voyager sans oublier de profiter.

Quels métiers j’ai exercé ? Tout et n’importe quoi, menuisière, plongeuse, agent de voyage, ouvrière, serveuse et j’en passe.

Que t’a apporté cette expérience ? 

Cette expérience fût extraordinaire à tous les points de vue : compétences acquises, socialement parlant. Le seul point négatif a été le retour en France.

Raconte-nous un moment marquant de ton année !

Un soir arrosé en début de séjour, une splendide jeune femme québécoise m’accoste dans la rue en s’extasiant sur la beauté de mon manteau (en français). Tellement heureuse de retrouver ma langue natale, nous échangeons quelques mots. Dès la deuxième interaction, j’ai l’impression qu’elle s’adresse à moi en anglais. Toute confuse, je m’excuse, ne parlant pas cette langue. Surprise ! Elle me parlait cependant en français avec son accent québécois. Fou rire garanti pendant 10 minutes, une grande amitié est née. Nous nous appelons encore très régulièrement avec les milliers de kilomètres qui nous sépare.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui hésite à faire une année de césure ?

N’hésitez pas, le monde est beau et grand. Ne pas le découvrir serait une erreur.

Quel était l’avis de tes parents concernant cette année ?

Mes parents m’ont sorti leur grande phrase : « Les voyages forment la jeunesse » et ils ont eu raison.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Instagram : camms_djn

Ne pas hésiter à regarder mes stories « à la une » pour les paysages époustouflants.

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

Utile. Dans une société aussi instable, quel plaisir d’y voir plus clair sur le domaine si important, qui est la scolarité !

Les derniers articles postés 👇🏻

dame en train de lire un livre posé sur ses genoux

Logement étudiant : comment louer sans garant ?

Vous êtes étudiant et n’avez pas de garant pour louer un logement ?  Aucun souci, il existe des solutions pouvant vous aider à convaincre votre futur propriétaire de vous louer sans garant. 

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.