[CÉSURE] Lucie et sa césure à New-York pour progresser en anglais

lucie cesure new york

Tu es étudiant ?

Chaque semaine, un étudiant ou ancien étudiant nous parle de son année de césure !


Hello, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Lucie, j’ai 22 ans et je suis de Bordeaux. Après le bac j’ai fait une licence économie-gestion à l’Université de Bordeaux et maintenant je suis en Programme Grande École à l’INSEEC BS en full english à Bordeaux.

Quand et pourquoi as-tu choisi de faire une année de césure ?

Pendant ma dernière année de licence à la fac, j’ai un peu saturé des études car la quantité de travail dans cette filière était astronomique et je ne savais pas non plus vers quoi m’orienter pour mon master. C’est naturellement que j’ai décidé de faire une année de césure avec deux objectifs :

  • Apprendre l’anglais (car tout le monde sait que ce n’est pas à l’université qu’on progresse en anglais haha)
  • Gagner en expérience professionnelle

La finalité était d’intégrer un beau master dans une école et de pouvoir faire le cursus exclusivement en anglais.

Où as-tu fait ton année de césure ?

J’ai choisi de faire mon année de césure à New York. La raison est simple : New York est une ville qui m’a toujours fait rêver et mon copain était parti là-bas pour ses études du coup j’avais un logement et un repère. Dès que j’ai su qu’il partait là-bas, c’était une évidence pour moi de prendre une année de césure pour avoir la chance de vivre une expérience dans la Big Apple.

Qu’as-tu fait durant cette année ? 

Pour moi le plus important était de progresser en anglais, c’est pour ça que j’ai pris la décision d’intégrer une école exclusivement de cours d’anglais le premier semestre (le NYLC) elle est située à Times Square, de quoi rêver chaque matin en allant en cours ! Pour le second semestre, j’ai réussi à trouver un stage sur place grâce au réseau que j’ai réussi à construire et j’ai rejoins PMF à Wall Street, une compagnie qui propose des services financiers aux petites et moyennes entreprises. J’étais Funding Specialist pendant 3 mois avant que la COVID-19 m’oblige à rentrer en France.

J’ai aussi eu l’occasion de voyager. J’ai pu partir sur la côte ouest des Etats-Unis où j’ai visité San Diego et Los Angeles.

Que t’a apporté cette expérience ?

Cette expérience a été super enrichissante dans tous les sens du terme. Je suis rentrée en France en étant presque bilingue mais aussi avec une expérience professionnelle qui a de l’impact sur un CV. Suite à ça j’ai pu passer les concours pour l’école que je souhaitais intégrer, les fameux oraux d’anglais que je redoutais tant avant, et j’ai intégré le master en full english que je visais.

Le seul point négatif est que New York est une ville super chère, j’ai travaillé toute l’année précédente pendant ma licence pour mettre des sous de côté pour mon année de césure et heureusement !

Raconte-nous un moment marquant de ton année !

Le moment le plus marquant a été quand j’ai commencé mon stage à Wall Street. Je ne savais pas du tout où il avait lieu et en allant jusqu’à l’adresse je me suis retrouvée en plein coeur du quartier financier devant un immense building. Dans le hall c’était comme dans les films : des starbucks, des cireurs de chaussures, des kiosques à journaux, des travailleurs pressés.. Je suis montée au 25ème étage de ce building pour arriver à mon bureau et là, surprise : une vue sur tout Manhattan depuis mon siège, à couper le souffre !

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui hésite à faire une année de césure ?

Il ne faut pas hésiter une seconde. Tout d’abord quand on est étudiant le rythme peut être super épuisant psychologiquement et une année de pause permet de revenir plus motivé que jamais en ayant des objectifs mieux définis. Cette expérience peut être que bénéfique pour vous. De plus, il est important de se créer un réseau, c’est ça qui rythmera votre année et qui créera des opportunités. Mais le plus important pour moi est vraiment d’organiser cette année : il faut qu’elle soit rentable !

Quel était l’avis de tes parents concernant cette année ?

Mes parents trouvaient que c’était une super bonne idée et m’ont poussé à le faire, ils sont d’accord que c’est très important de prendre du temps pour soi et de développer d’autres compétences que des compétences scolaires. De plus, ils m’ont répété toute mon enfance que l’anglais c’était très important haha.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Bien sûr avec plaisir sur Linkedin : Lucie Caron

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

C’est une super initiative, j’aurais aimé connaître la plateforme pour m’aider dans mon choix d’école. En tout cas j’espère que ça aidera le maximum d’étudiants possible !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.