[ETRANGER] L’Erasmus d’Elise à Bangor (Pays de Galles) : « Une petite ville proche de la nature »

etudiante au pays bas

Tu es étudiant ?

Hello ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Elise, j’ai 21 ans, je suis actuellement étudiante en communication à l’EFAP. J’ai fait une double licence LLCE-journalisme à Lille et c’est dans ce cadre que j’ai eu l’opportunité de partir en Erasmus.

Dans quel pays es-tu partie ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

Je suis partie au Pays de Galles, à Bangor. Je souhaitais partir un an, et du fait de ma licence, je ne pouvais partir qu’au Royaume Uni. J’ai alors privilégié le Pays de Galles et l’Irlande dans mes choix car je connaissais déjà bien l’Angleterre. Et je n’ai pas été déçue d’avoir été prise à Bangor.

Dans quel cadre étais-tu là-bas ? Pendant combien de temps ?

J’ai effectué 2 semestres à l’étranger, de début septembre à fin mai. Officiellement, c’était pour une durée de 9 mois mais sur le papier cela fait un peu moins.

Où étais-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’étais dans les résidences de l’université. Bangor était une toute petite ville, à part l’université et quelques commerces, il n’y avait pas grand chose. Il y a donc un gros campus avec des logements étudiants. Grâce au partenariat avec l’université, on nous a directement affilié un logement, et on avait le choix d’accepter ou non. J’ai choisi d’accepter car c’était plus simple et ça permettait d’être vraiment imprégné à la vie étudiante… parfois même un peu trop ! J’étais en colocation avec 8 autres personnes. Nous n’avions pas du tout les mêmes rythmes et styles de vie donc c’était parfois très compliqué.

Tu as fait de belles rencontres ?

Nous étions énormément de français et il était donc difficile (malheureusement) d’aller voir les autres. Je me suis donc fait des amis français, et grâce aux cours du soir que je suivais en espagnol et allemand, j’ai rencontré une anglaise avec qui j’ai beaucoup sympathisé. Nous sommes toujours en contact et nous devrions nous revoir !

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Ce que j’ai préféré était le cadre de vie. J’adore la nature et les montagnes et j’ai été servie. Bangor est au bord de la mer, au pied d’un parc national… le rêve !

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

Beaucoup d’étudiants anglophones et aussi étrangers sortaient beaucoup, buvaient et faisaient la fête. Ce n’est pas ma manière de vivre. En France, c’est déjà compliqué d’être à une soirée sans boire une goutte d’alcool mais alors au Royaume-Uni… j’ai essayé puis j’ai vite vu que les discussions en soirée n’étaient pas possibles. J’ai donc cherché d’autres activités, et je me suis parfois sentie un peu seule ! Mais finalement j’ai rencontré des gens incroyables grâce à mes cours de langue et grâce à ma passion pour la nature. Quelle que soit la destination, il faut faire ce qu’on a envie de faire.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

9h : lever
11 – 14h : cours
14h : repas
15-16h: balade dehors
16-18h: devoirs
18-20h: cours de langue
20h30: repas
23h: dodo
3h du mat: réveil dû au retour de soirée de mes colocataires héhé

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Ce voyage m’a apporté un bon niveau d’anglais, une grande ouverture d’esprit, de l’autonomie

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

Les paysages ! Il y a un nombre de chemins, c’est assez impressionnant. J’en découvrais encore en Avril alors que je partais de chez moi à pied. Les gens aussi, les gallois, sont incroyablement gentils. L’université est tellement accueillante et à l’écoute. Elle respire la joie de vivre.

Pour découvrir un pays dans une petite ville proche de la nature, pas pour avoir un Erasmus plein de fêtes et de visites. Et j’ai eu très peu de mauvais temps ! Je discutais beaucoup avec mes amis de Lille en vidéo et souvent ils avaient de la pluie, et moi du ciel bleu… l’avantage de la mer.

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

Qu’il ne le regrettera pas ! Une expérience unique et facile en plus avec le système Erasmus. Puis là où j’étais finalement, ça parait loin, mais c’est facilement accessible, 4h de Londres en train direct seulement.

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Je ne sais pas si il me donne envie de voyager à nouveau, je pense que j’ai toujours la même envie qu’avant. Ce qui est sûr, c’est que Bangor me manque, la sérénité de cet endroit me manque.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

[email protected]

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

Un super site qui a de l’avenir !


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X