[ÉTRANGER] Partir un semestre en Irlande : l’expérience de Leslie

[ÉTRANGER] Partir un semestre en Irlande : l'expérience de Leslie

Partager cet article

Hello Leslie ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Petite blonde, optimiste, fan des aquariums et des lapins et surtout étudiante en M1 e-tourisme !

Dans quel pays es-tu partie ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

Je suis partie en Irlande, à l’époque mes choix étaient limités aux pays anglophones et partenaires de mon université. J’avais 2 destinations = Salford(UK) ou Sligo (IR). Sligo m’a plu pour son cadre de vie, au coeur des terres, et pour sa mentalité chaleureuse.

 

Sligo en Irlande

Dans quel cadre étais-tu là-bas ? Pendant combien de temps ?

J’ai effectué un semestre lors de ma L3 pendant 5 mois.

Où étais-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’ai trouvé un appartement en colocation avec une amie qui partait avec moi et une Allemande (adorable). J’ai trouvé ce logement lors de mes recherches en ligne et je suis tombé par hasard sur celui-là !

Tu as fait de belles rencontres ?

OH QUE OUI ! Ce voyage m’a permis de plus me rapprocher de mon amie et j’ai également fait plein de belles rencontres irlandaises. La rumeur est vraie : les Irlandais.es sont adorables, conviviaux et chaleureux. Leur tendresse à réchauffer mon coeur durant ces longues journées de pluie. Là aussi la rumeur est exacte : il pleut, beaucoup.

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Je dirais le cadre et les rencontres : j’étais entourée de montagnes et de la mer donc c’était formidable, mes ami.es ont vraiment rendu ce voyage fantastique même si c’était tout de même assez difficile.
J’ai également adoré parler anglais : je me suis perfectionnée et je rêvais même en anglais = THE consécration 😉

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

La peur a été mon plus gros obstacle au quotidien : peur de partir, peur d’être loin de mes proches, peur d’échouer. Mais il faut bien oser vivre n’est-ce pas ? Ensuite, la communication avec l’administration n’a pas été simple : des papiers manquaient et ma fac n’était pas à jour. Je dirais également que vivre en Irlande revient assez cher !
J’ai eu beaucoup de mal à apprécier mon voyage et c’est important que les étudiant.es le savent : j’ai eu le cafard pendant 2 mois, je pleurais souvent et j’étais déprimée.
Mais avec le recul, je ne regrette rien et je le referai avec plaisir.
Ne laissez pas la peur vous bloquer, écoutez-la et avancez sereinement.

À quoi ressemblait une journée type là-bas ?

Je me lève, je me prépare et prend mon petit déjeuner.
Ensuite, je fais 20 min de marche pour aller à mon campus (qui est diiiingue), je bosse ensuite, je mange dans l’un des restos de l’université (et ouais on se met bien en Irlande).
Je termine mes cours puis je vais soit faire des courses soit travailler dans ma chambre avec un bon mug de thé bien sûr.
Finalement, c’est l’heure du repas où on échange toutes sur notre journée et après la douche et dodooooo.

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

De la confiance en moi, que ce soit en mes compétences linguistiques ou personnelles. J’ai compris que je pouvais m’en sortir (très bien même) et me débrouiller partout où j’irais.
J’ai fait de très belles rencontres et j’ai vu des lieux splendides. D’ailleurs je repars l’année prochaine 😉

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

Je recommande l’Irlande à 1000% : on a tout pour y être heureux.se ! Les gens sont adorables, il y a de bons pubs et si tu aimes la nature tu seras au paradis.

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

Je lui dirais : Fonce ! et prévoit un bon imperméable quand même. La peur n’empêche pas le danger, au contraire mais il faut vivre ses rêves et savoir saisir les opportunités qui s’offrent à toi. Il vaut mieux vivre avec des regrets qu’avec des remords donc let’s go pour l’aventure ! Tu vas te transformer et t’éclater

Il y a une anecdote rigolote que tu aimerais partager avec nous ?

J’étais arrivée en Irlande puis littéralement 30 min quand une fois dans la navette pour aller en ville, je tombe sur un papi de 80 ans qui vivait au fond de la campagne avec un accent terrible. Je ne comprenais rien et j’osais pas trop parler mais à la fin on a réussi à échanger quelques phrases et c’était super cool !
Ma pote rigolait bien en me voyant galérer et maintenant je souris en y repensant.

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

ABSOLUMENT ! Maintenant j’organise mon premier voyage en solo (chose qui me paraissait impossible il y a 5 mois encore) : en voyageant on se découvre soi à travers les autres donc forcément on veut toujours retenter l’expérience.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Sur Linkedin je suis disponible à 1000% pour discuter de voyages ou juste pour échanger ça me ferait trop plaisir !

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

C’est trop bien !!!


Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Les derniers articles postés 👇🏻

Le calendrier Parcoursup 2022-2023

L’ouverture de Parcoursup arrive à grands pas pour les élèves de terminales ! Si tu es concerné par Parcoursup cette année, le Capitaine te détaille

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.