[ETRANGER] Erasmus à Vienne : Mathieu nous raconte !

Tu es étudiant ?

Salut Mathieu ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 21 ans, je suis étudiant en journalisme, et je suis apprenti en tant qu’attaché de presse à la chambre de métiers et de l’artisanat.

Dans quel pays es-tu parti ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

Je suis parti à Vienne en Autriche. Initialement, j’avais demandé Roskilde au Danemark car j’ai une passion pour la Scandinavie mais on m’a proposé l’Autriche et j’ai dit oui directement, car c’est un pays où je ne suis jamais allé !

Dans quel cadre étais-tu là-bas (stage, semestre, job) ? Pendant combien de temps ?

J’y étais pour un semestre en science politique.

Où étais-tu logé ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’étais en coloc avec deux autrichiens, j’ai trouvé grâce à à la plateforme housinganywhere.

Tu as fait de belles rencontres ?

Oui d’abord mes deux colocs, Laurin et Corvin ; mais également des français avec qui je suis toujours en contact et qui sont mes amis aujourd’hui. Il y a aussi les Erasmus de la bas, mes deux meilleurs potes là bas étaient Rob, un australien et Ryan, un britannique.

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Déjà le pays est magnifique, vienne est une très belle ville ! Et les rencontres bien sûr ! (Et la bière, faut pas déconner non plus)

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

Au début c’était compliqué avec la langue, je parle pas un mot d’allemand, mais pratiquement tout le monde parle anglais alors ce problème a été réglé rapidement. Et leur société est germanique, alors on respecte les règles etc et pour nous français qui sommes complètement le contraire, c’est une habitude à prendre.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

J’avais cours 3 jours sur 7, alors quand j’avais cours je me levais à 9h, j’étais tranquille le matin, je faisais mes petits trucs, et puis j’allais en cours en tramway, ensuite quand je sortais de cours, je rentrais chez moi, je mangeais et ensuite je sortais boire une bière avec mes amis, pas tous les soirs mais une bonne partie du temps. Le week-end en général je sortais, surtout dans des soirées techno, et ce qui était bien là bas, c’est que personne te marchait sur les pieds comparé à paris oit tout le monde est collé et te marche dessus et bouscule.

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Tout, de la confiance, de la maturité, mon erasmus m’a vraiment fait grandir, le Mathieu d’août 2018 n’est plus du tout le même que celui de novembre 2019. C’est pas du genre oui la langue, belle expérience, je me suis fait des amis, non, vraiment ça m’a changé, il faut le vivre pour vraiment comprendre.

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

Le pays est super (quoique la politique là bas est pas ouf), les gens sont super aimables, ils t’aident quand tu as un souci, les jeunes sont comme nous. Je recommande vivement, car tu vis dans un pays complètement différent du nôtre.

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

Y a pas d’hésitation à avoir, il faut le faire sinon tu vas le regretter. Je comprends que t’aies peur, de quitter ta famille, tes amis, tes habitudes, mais cette expérience va pas t’aider pour tes études, mais pour ta vie entière, c’est pas une aide pour ta vie professionnelle, mais pour ta vie personnelle, tu verras les choses d’un autre œil, d’une autre façon. Alors fonce !

Il y a une anecdote rigolote que tu aimerais partager avec nous ?

C’était en rentrant de soirée, il devait être 6h du matin et j’étais complètement bourré faut être honnête. Et je me suis dit « bon Mathieu fais pas de bruit, Corvin et Laurin doivent dormir » je fais pas de bruit, je me fais à manger, et là j’entends un bruit de porte, c’était Corvin qui rentrait de soirée complètement bourré aussi ! Alors là, fou rire, on mange tous les deux, on avait trop faim, et là cinq minutes plus tard, Laurin rentre à la maison aussi. On a explosé de rire, on a mangé tous les trois, on a discuté un bon moment, on se disait qu’il fallait faire le ménage, le sol de la cuisine, vraiment des conversations qu’on avait pas sobre. Franchement, c’était un moment super drôle.

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Confirmation ! Quand j’étais là bas, je suis allé visiter Bratislava et Budapest ! Quand je suis rentré en France, deux semaines après, j’allais voir une amie qui faisait son erasmus à Helsinki ! C’était génial ! Et là j’ai des projets pour faire un an soit à vienne soit à Stockholm, on a qu’une vie et j’ai pas envie de la passer qu’à Paris !

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Oui bien sûr pas de soucis ! Mon LinkedIn c’est Mathieu Priore.


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.