Tout savoir sur l’alternance (contrats, congés, aides, etc.) !

Partager cet article

Le bac approche ou il est déjà en poche ? Il est temps de se questionner sur la suite, notamment vis-à-vis de ta poursuite d’études en explorant toutes les possibilités qui s’offrent à toi. Tu as suivi une formation en initial et souhaiterais te tourner vers un contrat en alternance pour tes dernières années ? Tu souhaites te réorienter vers un autre domaine d’activité ? Le Capitaine t’expose ici tout ce qu’il faut savoir sur l’alternance, une formation qui présente des avantages non négligeables pour les étudiants.

L’alternance n’exige pas de prérequis insurmontables pour y accéder. Que tu viennes d’une filière professionnelle, technologique ou plus théorique, il existe des écoles taillées pour former en alternance et des entreprises capables de les accueillir dans presque tous les domaines : agriculture, commerce, banque, assurance, hôtellerie-restauration, numérique, communication, secteurs publics et associatifs pour ne citer qu’eux.

L’alternance, c’est quoi ? À qui est-ce destiné ?

L’alternance, par définition, propose à l’étudiant d’alterner entre cours théorique en école et formation pratique au sein d’une structure professionnelle. Cette structure peut s’avérer être un service public, d’une entreprise privée ou d’une association. L’objectif de l’alternance est avant tout une mise en pratique d’exercice dans l’entreprise.

Pour chaque alternant, en fonction des écoles et du niveau d’études, un rythme d’alternance est instauré au préalable pour répartir ton temps entre les bancs de l’école et le bureau. Ce rythme peut être de 2 jours en entreprise et 3 jours à l’école sur la semaine ou 2 semaines en entreprise et 2 semaines en école sur le mois par exemple. Il existe plusieurs répartitions mais elles sont généralement similaires d’une école à l’autre, si ce n’est le choix entre semaine ou mois qui peut varier. La formation en alternance est possible dans la majorité des filières et à tous les niveaux, du CAP au Bac +5.

Contrairement aux idées reçues, l’âge n’est en aucun cas un élément bloquant. En revanche, ne soyons pas utopistes : certes, quand vous dépassez les 26 ans, les entreprises peuvent être un peu plus réticentes à l’idée de vous recruter. Pour la simple et bonne raison que vous coûterez plus cher qu’un étudiant plus jeune. Rien de rédhibitoire ; beaucoup arrivent, malgré ce paramètre, à décrocher une entreprise d’autant que vous avez sans doute plus d’expérience.

Les opportunités restent nombreuses tant les aides de l’Etat sont avantageuses pour les entreprises qui recrutent des alternants. Tu comprendras, à travers le tableau ci-dessous, qu’une fois les 26 ans passés, l’âge n’a plus d’importance car le barème est le même. Si tu as moins de 26 ans, des fourchettes d’âge s’appliquent.

Grille de rémunération de l’Etat pour tous les étudiants en alternance en fonction du type de contrat (que nous détaillons plus bas) :

26 ans et plus
1ère année27% SMIC43% SMIC53% SMIC100% SMIC
471,74 €751,30 €929,02 €1 747,20 €
2e année39% SMIC51% SMIC61% SMIC100% SMIC
681,41 €891,07 €1 065,79 €1 747,20 €
3e année55% SMIC67% SMIC78% SMIC100% SMIC
960,02 € 1 065,89  € 1 362,82  €1 747,20 €
Pour un alternant en contrat d’apprentissage

Moins de 21 ansDe 21 à 25 ans26 ans et plus
Niveau inférieur au bac pro55% SMIC70% SMIC100% du SMIC ou 85 de rémunération conventionnelle
960,96 €1 223,04 €1 747,20 €
Niveau égal ou supérieur au bac pro65% SMIC80% SMIC100% du SMIC ou 85 de rémunération conventionnelle
1 135,68 €1 397,76 €1 747,20 €
Pour un alternant en contrat de professionnalisation

Les avantages de l’alternance

L’avantage principal est bien entendu financier. En plus d’une rémunération mensuelle, l’alternant voir ses frais de scolarité pris en charge par l’entreprise. Rien à débourser pour la formation et quand on connaît le montant de certaine d’entre elles à l’année, on peut dire que ce coup de pouce est loi d’être anodin. C’est probablement cet élément qui fait de l’alternance une option plébiscitée et privilégiée par les étudiants.

Le volet financier est important, comme nous l’avons vu, bien que ce ne soit pas le seul point à prendre en compte. Tu as dû le voir, le lire ou l’entendre : les recruteurs sont très attentifs aux expériences antérieures des candidats. Les employeurs exigent parfois 4 ou 5 ans d’expérience pour un poste. Comment avoir de l’expérience si personne te donne l’occasion d’en acquérir ?

En attendant que les choses changent (ou pas, des voix s’élèvent de plus en plus à ce sujet) il faut te donner l’opportunité d’engranger du savoir, de te heurter au monde de l’entreprise, cerner ses codes et appréhender tes missions. Si tu t’inscris dans cette optique, la formation en alternance est une possibilité intéressante.

Les différents contrats d’alternance

Oui parce que nous ne t’avons pas encore tout dit. Il existe deux contrats d’alternance : le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. C’est là ou l’âge interfère.

  • Le contrat d’apprentissage est destiné aux 16-29 ans révolus. Cette fourchette peut s’élargir pour certains cas : 15 ans, si tu atteins tes 16 ans entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile et que tu termines ton année de 3e. 34 ans, si tu es déjà en contrat d’apprentissage mais souhaites en signer un nouveau pour accéder à un niveau de diplôme supérieur. Autre élément important : Le contrat d’apprentissage vise l’obtention d’un diplôme d’État dans le secondaire ou le supérieur allant du CAP au Master et la durée varie de 6 mois à 3 ans.
  • Le contrat de professionnalisation est destiné aux 16-25 ans révolus ainsi qu’aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, sans oublier les bénéficiaires des minimas sociaux ou sortant d’un contrat unique d’insertion. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes par la voie d’un diplôme, un titre ou encore un certificat de qualification.

Lire aussi : cinq sites pour trouver une alternance

Les droits et devoirs de l’alternant

La vie en entreprise, comme la citoyenneté, est façonnée par des droits et des obligations qui permettent à chacun d’avoir un champ d’expression et de développement dans son environnement. Dans notre cas, il est important de savoir qu’un alternant dispose d’un statut de salarié avec tout ce que cela implique. Tu as le droit, en tant qu’alternant, à cinq semaines au minimum de congés payés, d’une protection maladie, maternité et accidents du travail. En outre, tu es bien sûr tenu(e) d’effectuer les tâches confiées par l’employeur. Au sein de l’entreprise, tu dois respecter le règlement intérieur et la durée hebdomadaire du travail (35h par semaine, formation comprise).

Les aides pour les alternants

En étant étudiant(e), tu disposes d’un large éventail d’aides financières. Que ce soit pour te loger, t’équiper et te déplacer. On fait le point ici sur chacune d’entre elles.

Se loger          

  • Aide personnalisée au logement (APL) ou allocation de logement sociale (ALS) : si tu es alternant(e) et quelle que soit ta situation familiale, tu peux bénéficier de ces aides en te rendant sur le site service-public.fr ou auprès de ta caisse d’allocations familiales (CAF).
  • Mobili-Jeune : c’est une aide dédiée aux moins de 30 ans proposée par Action Logement, pouvant atteindre jusqu’à 100 €, sous réserve de plusieurs conditions que tu peux consulter en cliquant ici. Elle est cumulable avec les APL et les ALS.
  • Avance Loca-Pass : Tu peux obtenir un prêt à taux 0 % offert par Action Logement, permettant de financer le dépôt de garantie exigé par le propriétaire lors de la location.
  • Garantie Visale : c’est une caution gratuite fournie par Action Logement pour couvrir les risques d’impayé (loyer et charges), te dispensant de tout dépôt de garantie auprès du propriétaire.

Se déplacer

Tu n’as peut-être pas encore entendu parler des cartes de réduction TER-SNCF que les régions proposent. C’est le bon plan. Pour seulement 10 à 30 euros, tu peux profiter de réductions, allant de -50 % à la gratuité, selon les trajets que tu choisis.

C’est pas tout ! Cette carte fonctionne dans ta région, mais aussi dans les régions voisines. Elle peut même te servir pour des voyages à l’échelle nationale. On ne parle pas que de train, certains trajets en bus sont aussi dans les réductions.

Si tu es tous les jours dans le train, le bus ou le tramway et que tu empruntes les réseaux de transports en commun de la ville ou de la région, voici une autre solution : rapproche-toi de ton employeur pour qu’il te rembourse une partie de ton abonnement de transport ! En général, les entreprises remboursent au moins 50%, pour d’autres ça peut aller jusqu’a 75 ou 100 % !

Et pour finir, si tu as 18 ans ou plus, tu es éligible au coup de pouce financier pour ton permis de conduire ! Depuis le 1er janvier 2019, votre CFA (Centre de Formation d’Apprentis) est là pour vous avec une aide forfaitaire de 500 €.

S’équiper

Si c’est ta première fois dans le monde de l’apprentissage, saches que tu peux décrocher une aide de 500 € pour te procurer tout le matériel pédagogique nécessaire. Pour les détails, renseigne-toi auprès de ton école. La route vers la réussite commence par les bons équipements, alors ne rate pas cette chance !

La prime d’activité

Réservée aux alternants, la prime d’activité représente une aide financière visant à stimuler l’engagement professionnel. Cette aide s’ajoute à ton salaire d’alternance habituel. Tu peux être éligible à la prime d’activité si ton salaire dépasse 1 070,78 € pendant au moins trois mois consécutifs. Rends-toi sur le site de la CAF pour effectuer une simulation et faire ta demande directement.

N’hésite pas à consulter tous nos articles sur la vie étudiante !

Tu es étudiant ? Poste un avis sur ton école depuis notre espace dédié.

Les derniers articles postés 👇🏻

quelqu'un qui revise

Grand Oral : 25 idées de sujets en HLP

Grand oral 2024. Tu es à la recherche d’un sujet de grand oral qui mobilise l’enseignement de spécialité HLP (humanités, littérature et philosophie) ? Tu

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.