Le métier d’UX Designer avec Calixte et Vincent

Tu es étudiant ?

Si tu t’intéresses au secteur du digital, tu as sûrement déjà entendu parler d’UX Design et d’UI Design. Nous avions déjà évoqué l’UX Design dans notre kit de survie du marketing digital.

Pour te rafraîchir la mémoire, l’UX Design, qui signifie User Experience, (soit “expérience utilisateur” en français), consiste à offrir à l’utilisateur de ton site ou de ton application une navigation parfaitement optimale. Il doit pouvoir naviguer et réaliser les actions qu’il veut facilement, sur n’importe quel support (ordinateur, tablette, téléphone…). 

L’UI Design, User Interface en anglais, est une composante de l’UX. Il se réfère à tout l’univers graphique du produit, l’aspect esthétique de l’interface (les couleurs, les polices, le design des boutons…). Il faut toujours croiser l’UX à l’UI afin de produire une navigation intuitive, grâce à un design adapté.

De ces concepts sont nés différents métiers tels que UX Designer, UI Designer ou Strategic Designer. Le Capitaine a échangé avec Calixte et Vincent, deux experts dans le domaine. Calixte exerce en tant que UX et Strategic Designer chez Renault Digital et Vincent exerce en start-up et en freelance, en tant que UX et UI Designer !

En quoi consiste le métier de UX Designer ?

Pour Vincent, être UX Designer c’est : « recevoir un besoin, une demande et de la concrétiser en interface facile et agréable à utiliser. » Il précise que ces besoins peuvent provenir des utilisateurs, d’un client (si on exerce au sein d’une agence) ou encore des Product Manager. (Un article sur le métier de Product Manager arrive très prochainement 😉  ).

« Une fois ce besoin reçu, sous forme de brief, on réfléchit à un parcours utilisateur (enchainement d’écrans pour réaliser une action) et on définit des wireframes. »

Un wireframe est un schéma qui permet de préparer l’agencement d’un site web ou d’une application. On place les différentes zones de textes, l’emplacement des images ou des liens, sans inclure réellement de contenus.

« Puis on passe à l’UI, (l’aspect essentiellement design) et si l’environnement le permet on réalise des tests avec les utilisateurs pour voir s’ils comprennent bien nos interfaces. On ajuste ensuite nos propositions afin d’avoir des interfaces les plus efficaces possibles. Tout ce travail se fait bien sûr en étroite collaboration avec les Product Manager et les développeurs ! »

Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer le métier de UX Designer ?

Pour Calixte, en tant que UX Designer, il faut évidement « connaître, savoir utiliser, et surtout comprendre l’approche design thinking et l’ensemble des outils de cette méthode. »

Le design thinking correspond à l’utilisation de la démarche d’un designer pour répondre à une problèmatique ou un projet d’innovation. C’est une démarche qui s’appuie en grande partie sur les retours des utilisateurs..

Il faut savoir utiliser les outils de maquettage et de prototypage ainsi que les logiciels de design de base tels que Adobe XD, Sketch, Figma, Illustrator, Photoshop etc…

« Connaitre les rudiments du développement informatique est aussi un véritable plus pour interagir efficacement avec les développeurs, et savoir ce qu’il est possible de faire ou non. »

Vincent ajoute que, « pour réaliser de belles interfaces, il est primordial d’avoir une forte culture visuelle en faisant de la veille, en allant voir des expositions, en connaissant l’évolution des tendances en terme d’interfaces. « 

La journée type d'un UX Designer ?

Pour Calixte, « une journée type, et idéale, commence par un daily meeting, chaque membre de l’équipe raconte ce qu’il a fait et ce qu’il va faire. Ensuite, si un développeur a besoin de clarification, je vais répondre à ses questions et voir avec lui son avancement sur le design des écrans. Puis, j’anime un atelier avec l’équipe métier afin de travailler sur les prochaines fonctionnalités ou besoins de l’application. L’après midi, je prends le temps d’avancer sur les maquettes afin de m’assurer qu’elles pourront être testées avec des utilisateurs. Enfin, je termine par la restitution d’un atelier passé ou la préparation d’un prochain ! »

Quelle formation pour être UX Designer ?

Comme beaucoup de métiers dans le digital, plusieurs parcours peuvent mener au métier d’UX Designer. Calixte a fait un BTS de Design Produit, puis un master de design industriel à Londres. Vincent, lui, a débuté par un DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet) puis un Master dans une école pour se former au métier de directeur artistique. 

Aujourd’hui, de plus en plus d’écoles forment aux métiers du digital et certains diplômes se spécialisent même afin de former spécialement au métier d’UX Designer ! Tu peux découvrir plusieurs écoles privées de digital et les avis des étudiants et anciens étudiants ici.

Quelles sont les qualités nécessaires pour ce métier ?

Vincent et Calixte sont d’accord pour dire qu’un bon UX Designer se doit :

  • d’avoir un bon relationnel, « il faut être capable de travailler en équipe et être à l’écoute des besoins. C’est important d’être proactif et aller au delà de juste ce qu’on nous demande, ne pas hésiter à rechallenger les briefs »
  • d’être curieux
  • d’être empathique avec un bon esprit d’analyse : savoir résoudre des problèmes en se mettant à la place de l’utilisateur

Quel salaire pour un UX Designer ?

La rémunération dépendra, comme dans beaucoup de secteurs, de l’expérience, de ses compétences, ou encore de la structure dans laquelle il travaille : un free-lance comme Vincent sera rémunéré en fonction du nombre de missions qu’il réalise, alors que Calixte, lui, aura un salaire fixe. En général, le salaire d’un UX Designer Junior varie entre 30 et 40k€ brut par an. Avec de l’expérience, ce salaire peut atteindre jusqu’à 50k€ par an.

Le plus cool dans le métier de UX Designer ?

Ce que préfère Calixte,  « c’est la satisfaction de designer une solution qui va impacter positivement le quotidien de mon utilisateur en lui apportant une solution adaptée à ses besoins, lui facilitant son métier et le rendant ainsi plus performant. »

Pour Vincent, c’est « le fait de créer des interfaces qui sont utilisées par des millions de personnes, le fait de travailler en équipe dans un processus itératif et ne pas avoir peur de remettre en question ce qu’on a fait la veille : rien n’est figé en fait ! »

Des conseils à donner à des étudiants qui aimeraient faire ce métier ? Des conseils pour un entretien ?

Pour Calixte, « Mon conseil serait de toujours entretenir sa curiosité et ne pas hésiter à s’auto-former sur des outils, comprendre les méthodes et savoir les appliquer, les connaitre par coeur ne sert pas à grand chose tant qu’on ne les as pas confronté au monde réel.
Lors d’un entretien il faut, encore et toujours, montrer que l’on est curieux et que l’on aime sortir de sa zone de confort. Il ne faut surtout pas réciter tous les buzz words du métier si l’on n’est pas capable de justifier leurs utilisations ! Il est fortement recommandé de venir avec un book (site internet, présentation, papier, etc, …) montrant ses réalisations. »

Pour Vincent, le plus important est « de ne pas considérer qu’on sait déjà tout car on arrive rapidement à produire des choses sympas et sans cesse se remettre en question. Primer l’usabilité sur le design. »

Tu souhaites en savoir plus sur le métier de Calixte et de Vincent ?

  •  Tu peux les contacter directement sur Linkedin

Callixte Ollagnier

Vincent Bauclin

Tu veux aller plus loin et te renseigner sur l’UX Design ?

Le Capitaine te conseille le livre : Méthodes de design UX : 30 méthodes fondamentales pour concevoir et évaluer les systèmes interactifs, un livre de 30 fiches méthodologiques qui vont t’accompagner tout au long de tes études dans le domaine de l’UX.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X