4 aides financières pour les étudiants

les aides financières pour les étudiants

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Tu es étudiant et tu veux connaître des tips pour bénéficier d’aides financières ? Tu es au bon endroit ! 

On sait qu’être étudiant est souvent synonyme de manque d’argent car beaucoup de choses sont à financer à partir des études supérieures : le permis, le logement, la formation, les transports en commun, les abonnements, le matériel scolaire (ordinateur ou autre), etc.

Mais le gouvernement français met des choses en place pour t’aider afin que tu puisses faire des économies sur certains critères ! 

Le Capitaine te présente donc 4 aides financières accessibles si tu es étudiant

Une aide de 500 € pour passer le permis 

Si tu es alternant, le gouvernement t’aide à entrer dans la vie active avec une aide de 500 € pour financer ton permis de conduire

Les conditions pour y avoir droit :

  • avoir entre 18 et 30 ans
  • avoir un contrat d’alternance
  • avoir entamé un dossier d’obtention du permis B auprès d’une auto-école

Tu n’as même pas besoin de justifier le besoin d’avoir le permis dans le cadre de ton alternance pour tes trajets entre ton domicile et ton lieu de travail ou d’école. 

Si tu as la possibilité de bénéficier d’autres aides pour t’aider à financer ton permis, sache que cette aide est cumulable avec les prestations familiales par exemple.

Comment s’inscrire pour avoir l’aide de 500€ pour le permis ?

Tu peux commencer par en parler à ton école, université ou CFA afin qu’ils te fournissent les documents nécessaires pour ta demande comme le Formulaire de demande d’aide au financement du Permis B pour les apprentis fournis par le Ministère du travail. 

Une fois le formulaire complété, tu dois justifier tes frais avec une facture de l’auto-école (soit une facture non acquittée ou payée depuis moins de 12 mois à compter de la demande). Il te faut aussi une copie de ta pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou titre de séjour valide) et un relevé d’identité bancaire (RIB/IBAN). 

Lorsque ton dossier est entièrement rempli et compété, ton école, université ou CFA se chargera normalement de faire le virement de l’aide sur ton compte bancaire dans le cas où tu as déjà réglé tes factures à l’auto-école. Puis l’institution France compétences en charge de cette aide remboursera ton école. Dans le cas où tu n’aurais pas encore payé tes factures auprès de ton auto-école, c’est à l’auto-école que reviendra le virement. 

L’aide est mise en place depuis 2019, donc si tu rencontres des difficultés ou que tu as besoin de conseils, n’hésite pas à rejoindre le forum aide-sociale.

Une aide au logement avec les APL

Tu souhaites quitter le cocon familial pour aller dans la ville de tes études en appartement seul ou en colocation, mais tu hésites car les prix des logements en location sont chers ? Sache qu’il existe les APL (les Aides Personnalisées au Logement) pour t’aider à payer ton loyer ! 

L’avantage de cette aide c’est qu’elle est très accessible car les critères d’attribution sont assez larges, par exemple tu peux en bénéficier même si tu n’es pas majeur car l’âge n’est pas pris en compte ! Les aides sont accessibles et calculées en fonction de tes revenus et de ton logement. 

Tu peux commencer à créer ton dossier une fois que tu as signé ton bail ! En attendant tu pourras estimer tes aides à l’aide de simulateurs.

 

APL

T’inscrire oui, mais sous quelles conditions ? 

  • Ne pas avoir des parents qui paient l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)
  • Être en colocation, en résidence ou seul 
  • Ton logement doit être conventionné (s’il ne l’est pas tu peux demander l’ALS)
  • Ne pas avoir un salaire trop élevé

 

Existe-t-il un test d’éligibilité ? 

Bien sûr, nous te donnons rendez-vous sur le site de la caf.fr qui est la Caisse d’Allocations familiales qui est affiliée à la Sécurité Sociale en France, afin de faire le test pour connaître le montant approximatif des aides auxquelles tu pourrais prétendre. Cette aide est à souscrire une fois le bail de ton logement signé. 

 

Quels documents officiels pour entamer ta demande ? 

  • une pièce d’identité 
  • un relevé d’identité bancaire (RIB/IBAN)
  • Ton attestation de loyer remplie par le propriétaire de ton logement (signée et datée)

Après avoir validé ton dossier, la validation peut prendre quelque temps surtout si ton dossier n’est pas complet. 

Le versement des aides se fait en général le 5 du mois, soit sur ton compte bancaire directement, soit à ton propriétaire directement qui fera la déduction de ce que tu lui devras chaque mois. 

Les aides sont comprises entre 10 et 250€, plus précisément comprises entre 80 et 130€ pour les étudiants

Attention ! Renseigne-toi auprès de tes parents à savoir si tu es toujours rattaché à leur foyer fiscal. Si tel est le cas alors ta demande d’APL suspendra les aides que perçoivent tes parents pour toi comme les allocation familiales par exemple. 

Une aide à la formation CPF prise en charge 

Le CPF c’est le Compte Professionnel de Formation, dispositif de l’État. Cette aide est à destination d’un grand nombre de personnes ! Pour les salariés, ou étudiants en alternance (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation) sans prise en compte de l’âge. Mais aussi pour les agents publics et les travailleurs indépendants (depuis 2018) et les demandeurs d’emploi et enfin pour les jeunes sans qualification du système scolaire et les personnes handicapées hébergées en établissement ou en service d’aide par le travail. 

Comment savoir si tu es éligible ?

L'aide CPF

Rends-toi sur le site moncompteactivite.gouv.fr, puis inscris-toi à l’aide de ton numéro de sécurité sociale. C’est ainsi que tu pourras avoir accès au montant de ce que tu as droit avec ce que tu as cumulé en travaillant. 

Une fois que tu sais que tu es éligible, tu devras choisir une ou plusieurs formations (selon tes droits) de ton choix. 

Parmi la liste : langues, création de sites internet, entreprenariat, management, maîtrise de la suite adobe ou du pack office, etc. 

Ensuite, les équipes en charge des formations se chargeront de te contacter par téléphone pour poursuivre ensemble les étapes. 

La prime d’activité 

Cette aide-là te concerne si tu exerces une activité professionnelle (salarié ou indépendante) ou que tu as le titre du chômage partiel ou technique, et que tes revenus sont modestes. 

Les conditions d’éligibilité : 

  • Avoir plus de 18 ans 
  • Habiter en France (de façon stable)
  • Exercer une activité professionnelle ou être indemnisé au titre de chômage partiel ou technique (comme indiqué précédemment) 
  • Être français ou citoyen de l’Espace économique européen ou Suisse et ou être citoyen d’un autre pays et séjourner en France de façon régulière depuis au moins 5 ans. 

Les conditions qui ne te permettront pas de bénéficier de la prime d’activité :

  • Être en congé sabbatique, sans solde ou en congé parental (sauf si tu perçois des revenus d’activité) 
  • Être étudiant ou apprenti et percevoir un revenu égal ou inférieur à 974,12 € par mois. 

Quelles démarches entamer ? 

Tu peux tout d’abord faire une simulation sur le site qui te permet d’estimer tes droits. Ensuite tu peux te rendre sur le site de la caf.fr afin de faire ta demande en ligne de la prise d’activité. 

Ainsi tu es bénéfice de cette aide, tous les trois mois, donc par trimestre, tu devras déclarer tes revenus dans l’espace « Mon Compte » ou sur l’application « Caf-Mon Compte ».

Pour te donner une idée du montant des aides voici des exemples : 

Pour : 0,25 Smic -> 185 €

Pour : 0,5 Smic -> 246 €


Découvre aussi les aides financières pour partir étudier à l’étranger ! 

Les derniers articles postés 👇🏻

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.