fbpx

Dix choses à savoir avant de se lancer dans les études supérieures

Tu es étudiant ?

On vous en parle depuis le lycée et peut-être même le collège : votre choix de parcours supérieur ! La plupart des élèves sont souvent perdus, ils ne savent pas quelle formation choisir et c’est compréhensible. Les plateformes de choix d’études supérieures transformeraient presque les élèves en machines. On attend de vous plusieurs choix et que vous acceptez avec le sourire si votre 1er choix n’est pas retenu. Pour celles et ceux qui passent le BAC et qui ne savent pas ce qu’ils veulent pour la suite, voici dix choses à savoir avant de se lancer.

Avoir une idée de son projet professionnel

Choisir finalement n’est pas le plus difficile mais bien choisir sa formation est compliqué !

Autant bien choisir dès le départ son orientation pour éviter la démotivation et un sentiment d’échec.

Les échéances approchent et vous ne voulez surtout pas vous inscrire à une formation qui ne vous correspond pas ! Posez-vous les bonnes questions dès maintenant : dans quel secteur vous voulez travailler ? Quels métiers vous intéressent ? Vous poser des questions va finir par faire mûrir votre choix et vous aurez une idée de la formation que vous souhaitez. Si vous ne savez toujours pas ce n’est pas un problème, vous pouvez passer des tests d’orientation et lire des témoignages d’étudiants.

N’oubliez pas que les études ne servent pas uniquement à décrocher un diplôme mais bien pour se former à la vie active et à un métier où vous serez heureux. Juste après le BAC, c’est très rare d’avoir déjà un projet professionnel mais c’est important d’avoir des envies et des idées. Est-ce que vous vous voyez plutôt dans le commercial, la recherche ou bien l’entrepreneuriat par exemple ? Si vous n’avez toujours pas d’idée c’est le moment de vous poser sur vos motivations les plus profondes. Ne cherchez pas directement le métier que vous voulez exercer mais procédez par étapes et objectifs pour commencer à cerner votre futur rôle dans la vie professionnelle qui vous épanouira.

Vérifier que le diplôme est reconnu

C’est un autre point primordial dont les post-bacs ne pensent pas forcément car on nous en parle peu. La reconnaissance de l’école est très importante, que ce soit par l’État, titre RNCP par exemple, par des instances académiques (des accréditations) et par les professionnels du secteur. Si vous avez déjà une idée des secteurs qui vous intéressent, regardez sur les profils de ces professionnels les écoles et formations qu’ils ont suivies. Malheureusement un diplôme non reconnu a peu de valeur aux yeux des autres, si votre diplôme ne l’est pas vous pourrez toujours démontrer par de l’expérience, des stages, des entretiens que vous avez les mêmes compétences que les diplômés d’autres écoles.

Se renseigner sur l’objectif de la formation et ses débouchés

Une fois que vous aurez trouvé une formation qui vous intéresse, analysez-là : est-elle généraliste ? Apporte-t-elle une double compétence ? Est-ce qu’elle va m’apprendre un métier ou me mener vers une autre formation ? A-t-elle des débouchés ? Pour le savoir vous pouvez suivre les réseaux d’anciens élèves et voir les métiers qu’ils exercent aujourd’hui.

Ces études doivent m’apporter une valeur ajoutée

La formation doit dans tous les cas être cohérente avec votre projet pour vous apporter les compétences dont vous aurez besoin. Vous devrez être capable de les valoriser devant des recruteurs pour prouver votre valeur ajoutée. Si c’est une spécialisation il faut essayer de vous projeter et vous demander si elle a de l’avenir.

Est-ce que la formation est professionnalisante ?

Dans toutes les études supérieures vous aurez des stages à réaliser. Avoir son diplôme et quelques expériences professionnelles sera toujours un plus pour vos futurs entretiens d’embauche. Vérifiez bien la durée de ces périodes de stages, elles peuvent être d’un mois, de trois mois ou de six mois, plus le stage sera long plus ce sera bénéfique pour votre apprentissage du métier.

Se renseigner sur les admissions

La formation que vous désirez est peut-être sélective, dans ce cas-là renseignez-vous sur les prérequis pour l’admission. Regardez s’il y a un concours de sélection à passer, s’il y a un entretien, il faudra bien les préparer même s’il existe des périodes de rattrapage pour certaines études en début d’année.

Penser à l’environnement de l’école ou université

Autre critère très important à réfléchir avant de se lancer dans les études supérieures : son accès et sa localisation. Tout dépend de vos ressources mais pour certains élèves il est possible d’aller dans une école uniquement située vers chez eux.

Les locaux de l’école ou de l’université, le cadre, vous devez vous sentir bien dans votre nouvel établissement. Renseignez-vous aussi sur les équipements et le matériel mis à la disposition de l’élève : ordinateurs, bibliothèque par exemple.

Les coûts de la formation

Pour un parcours en initial les coûts de la formation seront à votre charge. Avez-vous les ressources financières suffisantes ? Quel est le réel coût de la formation ? Prenez tout en compte : frais d’inscription, le matériel, les fournitures et renseignez-vous sur des organismes qui pourraient vous aider pour la partie financière.

Parcours supérieur en initial ou en apprentissage ?

C’est une question qu’il faut se poser avant de choisir ! L’apprentissage est plein d’avantages, il vous permet d’avoir de l’expérience professionnelle et d’apprendre sur le terrain, d’avoir la théorie, de recevoir des revenus et réduire considérablement les coûts de la formation.
Le parcours en initial est tout aussi utile mais l’apprentissage permet de se professionnaliser de manière efficace. Tout dépend donc de votre projet professionnel !

Surtout : se renseigner sur le programme

Finalement regarder le programme de l’année est un critère qui a son importance. Vérifiez si les modules vous plaisent et s’ils abordent les facettes de la profession que vous voulez exercer. Dans le cas inverse vous pourrez vous démotiver au cours de l’année.

Après le BAC ce n’est pas forcément facile pour tous les élèves. Le premier dilemme : poursuivre les études ou commencer la vie active ? Quoi qu’il en soit, il ne faut pas céder à la pression, vous finirez par trouver l’orientation que vous voulez. Si vous nouvelle formation ne vous convient pas, elle vous aura quand même apporté des compétences. Le plus important est de suivre vos envies, vos idées et votre projet professionnel.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X