[ETRANGER] Tout juste rentrée de Thaïlande, Léa nous raconte son Erasmus !

lea en thailande

Tu es étudiant ?

Hello Léa ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello ! Je m’appelle Léa, j’ai 21 ans et je suis en quatrième année à l’EFAP Bordeaux (école de communication).

Dans quel pays es-tu partie ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

J’ai eu la chance incroyable de partir étudier à Bangkok en Thaïlande. J’ai choisi ce pays car j’avais eu l’opportunité d’y partir en vacances avec ma famille et j’en étais tout simplement tombée amoureuse.

Dans quel cadre étais-tu là-bas ? Pendant combien de temps ?

Je suis partie là-bas dans le cadre de mes études, pour un semestre. Mais je n’y suis finalement restée que 3 mois à cause de la crise du coronavirus…

Où étais-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’étais logée dans une résidence à 20 minutes de mon université. C’était l’une des résidences dans laquelle logeait la majorité des étudiants en échange à l’université Chulalongkorn. J’étais en colocation dans un appartement de 110m² avec un français et une française que j’ai rencontré sur un groupe Facebook de l’université. La résidence n’était pas très moderne, mais nous avions tout le confort dont nous avions besoin : piscine, salle de sport, 7-eleven à proximité, et stands de street-food locale (incontournable à Bangkok). Nous payions environ 300 euros de loyer par mois chacun.

Tu as fait de belles rencontres ?

J’ai fait des rencontres extraordinaires qui ont rendu cette expérience encore plus magique. Grâce à la résidence dans laquelle j’habitais, je me suis liée d’amitié avec des étudiants en échange venant des quatre coins du monde. Grâce à mes cours à l’université, j’ai rencontré des thaïlandais et des professeurs géniaux.

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Ce que j’ai préféré durant mon échange c’est la nourriture et les voyages !
La nourriture thaïlandaise est parmi les meilleures au monde, et on mangeait tout le temps dehors pour très peu d’argent (environ 1,50 euros par repas). La street-food est délicieuse et très abordable.
Concernant les voyages, la Thaïlande est un pays qui regorge de paysages à couper le souffle. Avec mes amis, nous voyagions pratiquement tous les week-ends sur des îles paradisiaques ou dans les terres thaïlandaises, sans exploser notre budget.

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

Je pense que le plus gros obstacle que j’ai rencontré à indéniablement été la pandémie que nous connaissons aujourd’hui…
En effet, je suis partie en Thaïlande au mois de décembre. Au bout de quelques semaines, nous entendions déjà parler du COVID-19. Le nombre de cas officiels annoncé par le gouvernement thaïlandais stagnait. Cependant, nous avons vu les choses changer très rapidement : interdiction de voyager dans certains pays sous peine d’être interdits d’aller en cours, prise de température avant d’entrer dans les bâtiments de l’université, gels hydroalcooliques dans à l’entrée du métro, etc… Puis mon université à décidé de fermer et de mettre tout les cours en ligne, à peu près au même moment ou le confinement a été annoncé en France. De là, de nombreuses personnes ont (plus ou moins) choisi de rentrer. Moi comprise. Cela a été très difficile, mais c’était malheureusement la meilleure solution à prendre avant que tous les vols commerciaux soient annulés. Être loin de ces proches dans une période si compliquée aurait été difficile à gérer.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

Le matin je me réveillais et j’enfilais mon uniforme pour aller à l’université. Notre résidence avait mis en place un système de navette qui nous emmenait directement à là-bas, c’était très pratique ! Le campus de Chulalongkorn est immense : je marchais donc environ 10 minutes avant d’atteindre le bâtiment dans lequel j’avais cours. A midi j’allais déjeuner dans une des nombreuses cantine du campus. Là, c’était l’aventure ! Dans chaque réfectoire, il y a plusieurs stands où les étudiants font la queue pour commander leurs repas. En guise de menu, des photos de plats accroché sur la devanture des stands avec des noms thaï, et les cuisiniers ne parlaient pour la plupart pas anglais. Avec mes amis nous avons rapidement trouvé la technique de prendre en photo les plats des étudiants à qui on avait pu demander ce qu’il y avait dans leurs assiettes. La cuisine était là encore délicieuse ! Et nous avions énormément de choix : noodles soups, curry, fried chicken, fruits, glaces… Pour 1 euro. Des fois, nous prenions même plusieurs plats pour découvrir de nouvelles saveurs ! Ensuite, nous retournions en cours jusqu’à 16h, puis nous revenions à la résidence ou nous allions visiter la ville. Le soir on dînait à notre stand de street-food préféré en bas de la résidence. Et puis bien sûr, nous sortions de temps en temps ! 😉

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

J’ai beaucoup progressé en anglais ! Aussi, j’ai pu assister à des cours très spécifiques qui étaient très enrichissants.

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

La gentillesse des thaïlandais, les temples, les plages, et bien sûr la nourriture (encore une fois ahah)
Je pense que c’est une destination géniale pour un échange universitaire !

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

N’hésite pas : fonce ! Ce sera l’une des meilleures décisions de ta vie 🙂

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Oui ! J’aimais déjà beaucoup les voyages avant de faire cet échange, mais celui-ci m’a même donné envie de travailler et vivre à l’étranger une fois que j’aurais terminé mes études.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Oui, avec plaisir ! Je suis joignable sur LinkedIn et Facebook (Léa Brieff)

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

Capitaine Study est un outil indispensable pour les étudiants dans le choix de leurs études ! C’est une initiative géniale qui en aidera, je pense, plus d’un. Bravo 🙂


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X