Les métiers de demain dans la communication

ordinateurs digital

Tu es étudiant ?

On vous l’a assez répété : le digital, c’est l’avenir ! Il ne cesse d’évoluer et de plus en plus d’entreprises décident d’y faire appel. De nouveaux métiers émergent de cette évolution : growth hacker, social media manager, data scientist, web analyst, chief digital officer. Vous avez surement déjà entendu ces appellations à consonance anglo-saxonne. Mais que signifient-elles ? Zoom sur les nouveaux métiers en communication qui vont recruter en 2019 !

Le growth hacker

La mission du growth hacker : créer la croissance accélérée d’un produit ou d’un service grâce à des outils digitaux. Il étudie toutes les technologies possibles pour acquérir un maximum d’utilisateurs en un temps record. Que ce soit dans un objectif d’acquisition, de conversion ou de rétention, le growth hacker doit répondre à des objectifs de croissance précis.

Le growth hacker peut agir sur le référencement sur le web, le développement web, l’automatisation de tâches marketing, la publicité en ligne, la communication sur les réseaux sociaux, l’e-mailing…

Le Data Scientist

Le Data Scientist a pour mission d’analyser et d’exploiter des données. Ces données peuvent prendre des formes très variées : texte, photo, vidéo, son, mail… Grâce à des modélisations statistiques, il va faire ressortir des analyses en temps réels et des analyses prédictives. Elles vont permettre à l’entreprise d’orienter sa stratégie au secteur d’activité auquel elle appartient : les tendances d’un marché, les attentes d’une cible, les  évolutions économiques du secteur…

Le Data Scientist doit être à la fois un mathématicien, statisticien, informaticien, et un bon marketeur qui comprend les enjeux de l’entreprise. Mais il peut également travailler dans le domaine de la sécurité.

Le web analyst

Comme le Data Scientist analyse les données, le Web Analyst analyse l’activité du site internet. Qui sont les utilisateurs du site ? D’où proviennent-ils ? Quels sont leurs comportements sur le site ? Il travaille sur des outils comme Google Analytics pour suivre au mieux les tendances du site et donner des recommandations d’amélioration.

Le social media manager

Le social media manager est en charge de la e-réputation d’une marque ou d’une entreprise sur Internet, et notamment sur les réseaux sociaux. Contrairement au Community manager, il ne créé pas de contenus mais se charge de définir la stratégie utilisée par l’entreprise sur les réseaux sociaux. Quels réseaux sociaux privilégier ? Pour quels contenus ? Comment mettre en relation les différents réseaux ?

Il définit un plan d’actions pour améliorer la visibilité de l’entreprise puis suit les résultats de ces actions grâce à des outils spécifiques.

Le Chief digital officer

Le Chief Digital Officer, appelé également « directeur de la transformation digitale ». Il a pour mission d’accompagner l’entreprise dans sa transformation digitale. Il doit tout d’abord juger à quel niveau l’entreprise se positionne dans le numérique afin de définir les besoins de celle-ci pour chaque service. Puis il définit une stratégie et des indicateurs de performance qui permettront de juger la qualité de sa mission.

Le Chief Digital Officer est souvent senior car il doit avoir acquis des compétences dans tous les domaines : le digital, les RH, la gestion de projet, la communication, la gestion de budget.

Il doit réussir à diffuser la culture du numérique dans tous les services. On le retrouve plutôt dans de grandes entreprises.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X