[SERVICE CIVIQUE] Charles nous raconte son expérience dans la sensibilisation à l’éco-responsabilité

Partager cet article

Chaque semaine, un étudiant témoignage sur une expérience qu’il a vécue. Dans cet article, Charles, étudiant en commerce, raconte son service civique.

Hello Charles ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 26 ans et j’ai été dans une école de commerce à Bordeaux. J’ai 4 diplômes : négociation, management d’entreprise et stratégie de développement commercial, géopolitique et analyse des risques des entreprises à l’international et administration publique.

Je suis un entrepreneur et dirigeant d’entreprises et je vis entre Bordeaux, le Mans et Paris.

Quand et pourquoi as-tu fait le choix de faire un service civique ?

Après un an d’université en LEA, pendant laquelle j’ai eu le sentiment de perdre mon temps car mon apprentissage était trop théorique et pas assez ancré dans la vie professionnelle (donc en résumé trop universitaire), j’ai choisi de faire un service civique pour mûrir ma réflexion sur mon orientation scolaire en cohérence avec mon projet professionnel.

Quelle était ta mission pendant ce service civique ? 

Mes missions consistaient à éco-responsabiliser, aussi bien les étudiants que les enseignants et administrateurs de l’école Kedge de Bordeaux, à tracer des actions traduites sous forme d’évènements ponctuels.

Le service civique est toujours rémunéré, en partie par l’État et en partie par l’organisme d’accueil.

Comment as-tu entamé les démarches ? 

J’ai entamé des recherches sur internet et me suis renseigné via le site du service civique.

Raconte-nous un moment marquant de ton année !

Si je devais parler d’un moment marquant de mon année en service civique j’évoquerais la semaine du climat. Ça a été notre plus gros projet : une semaine d’animation au sein de l’école au sujet du climat et de l’eco-responsabilité.

Les deux autres jeunes en service civique et moi avons travaillé sur le projet dont nous avions la charge pendant plusieurs mois.

Nous avions dû programmer les animations, planifier la semaine et créer des partenariats extérieurs pour faire venir des intervenants sous forme de stands.

À la fin des préparatifs nous étions stressés et fatigués de tout le travail effectué ! À la fin de la fameuse semaine, qui avait été un réel succès et dont nos tuteurs étaient très fiers et satisfaits, nous nous sommes endormis dans le couloir tout l’après-midi du vendredi, réveillé par les rires de nos collègues qui nous ont pris en photo et qu’on a accepté d’afficher dans l’établissement pour nous faire connaître auprès des étudiants. 🙂

Qu’as tu fait après ton service civique ?

Après le service civique j’ai repris des études de commerce dans un établissement privé à côté de Bordeaux où j’y ai validé deux diplômes (un BTS et une licence). En parallèle de ces trois années j’ai créé deux entreprises qui ont contribué à financer ma vie étudiante en plus de mes emplois en alternance. Puis j’ai fait une année de pause avant de poursuivre en master afin de développer ma deuxième entreprise.

J’ai ensuite fait un double master en Sciences Po-relations internationales. Durant lequel j’ai travaillé dans une ambassade comme chargé de mission économique. Puis, après avoir revendu mes parts de mon entreprise j’ai créé une troisième entreprise en m’associant avec un industriel qui a fait de mon projet sa filiale que je dirige depuis maintenant près de 6 mois.

Que t’a apporté cette expérience ? 

Mon service civique m’a permis de mûrir mon orientation scolaire afin qu’elle soit en phase avec mes projets professionnels. J’y ai rencontré mon ami le plus proche, et j’y ai fait de belles rencontres humaines.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui hésite à faire une année de service civique ?

Je dirais que l’intérêt du service civique est multiple. Il donne un avant-goût du monde du travail, nous laisse suffisamment de temps pour préparer notre orientation et nous permet de voir si nous sommes attirés par le secteur dans lequel nous sommes en service civique.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Dans la mesure où j’aurai apprécié pouvoir échanger avec quelqu’un lorsque j’étais perdu et que j’avais besoin de réponses pour mon service civique, naturellement j’aiderai des volontaires dans leur réflexion si nécessaire !

Je suis joignable :

– sur mon compte LinkedIn (sans obligation d’être dans mon réseau)
– sur Facebook et/ou Instagram : Charles de Donder

Les derniers articles postés 👇🏻

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.