fbpx

[TEMOIGNAGE] Adrien nous raconte son erasmus en Suède !

Tu es étudiant ?

Hello Adrien ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis un étudiant de 22 ans originaire de Haute-Savoie (Annecy), passionné par la musique, le ski et les sports extrêmes en général. Mes études après un BAC ES se sont tournées vers une formation en Techniques de Commercialisation TC ( DUT), qui ont abouti sur une licence en Suède lors d’un DUETI.

Dans quel pays es-tu parti ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

Je suis parti 1 an en Suède. J’ai toujours été attiré par les pays scandinaves et leurs cultures. Je voulais aussi progresser en Anglais, une destination idéale puisque le système Suédois s’appuie beaucoup sur l’apprentissage et la pratique de l’anglais. De plus les paysages, les saisons et le mode de vie des Suédois est totalement différent du notre, une expérience qui se voulait donc enrichissante.

Dans quel cadre étais-tu là-bas (stage, semestre, job) ? Pendant combien de temps ?

Je suis parti pour effectuer ma Licence dans le cadre d’un DUETI (Diplôme Universitaire d’Études Technologiques Internationales) proposé par mon IUT. Je suis donc rester là bas une année scolaire.

Où étais-tu logé ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

Le système Suédois pour l’hébergement est particulier puisqu’il fonctionne sur un principe de points et d’ancienneté. Il faut s’inscrire sur un site national pour obtenir des points permettant de sécuriser un hébergement. Heureusement en tant qu’étudiant étranger, vous bénéficiez d’un quota de point supplémentaire lors de votre inscription. Cela permet entre autre de pouvoir choisir son appartement et d’être prioritaire. Il faut cependant s’y prendre à l’avance et souvent se rapprocher d’élèves présents et de votre université pour comprendre les rouages de ce système.

Tu as fait de belles rencontres ?

De magnifiques rencontres. Je n’ai pas arrêté de revoir les amis que je me suis fait là-bas. Nous sommes restés un groupe soudé bien que d’origines totalement différentes.

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Le fait de se réinventer, se redécouvrir.
Quand on grandit au même endroit pendant 20 ans, il est difficile de se détacher du « personnage » que l’on s’est créé au collège, lycée etc…
Partir à l’étranger c’est se redécouvrir, découvrir de nouvelles cultures, personnes et donc d’évoluer. C’est un véritable travail sur soi conscient ou inconscient.

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

Pour moi cela a été l’administratif. Il y a déjà toute les démarches avant de partir : Inscription, Bourse, Hébergement, Assurance, Banque, Téléphonie… Puis celles qui interviennent sur place, et cette fois en Anglais !
Il ne faut dans ce cas ne pas hésiter à entrer en contact avec son université ou même la personne en charge de votre hébergement pour vous libérer un peu de ce poids.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

On cherchait tout le temps à réinventer nos journées.
Mais une journée type pourrait ressembler à ça :
– Cours à l’université pendant environ 5/6h ( beaucoup d’oral et de travail de groupe )
– Travail personnel ( avec d’autres étudiants pour s’entraider )
– Déjeuner dans les cuisines partagées du logement étudiant
– On se retrouve tous dans l’appartement d’un Ami pour discuter
– On sort visiter les environs / faire une activité
– On Dîne ensemble et on fait découvrir les spécialités de notre culture
– Soirée

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Une plus grande ouverture d’esprit. Plus de maturité et de confiance en moi. De nouveaux amis. Une nouvelle manière de voir l’éducation. Des connaissances scolaires mais aussi culturelles. Beaucoup de joie !

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

La météo et la nature.
Les longs hivers ou il fait nuit la majorité de la journée et que la neige tombe sans cesse. Les ciels magnifiques, le froid et aussi la beauté sauvage des forêts.
Puis le début des longues journées au début du printemps ou le soleil ne cesse de revenir.
Une ambiance particulière qui permet de vivre quotidiennement des choses nouvelles. Parler de la météo n’a jamais été si intéressant…

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

Prépare-toi mais pas trop.
C’est important d’organiser son départ (hébergement, budget, affaires…) mais il faut aussi savoir laisser place à l’imprévu. A trop vouloir cadrer les choses on peut avoir tendance à rater des occasions.
Un seul mot d’ordre, dire : OUI.
Sortir de sa zone de confort et se permettre de ne pas être comme à la maison.

Il y a une anecdote rigolote que tu aimerais partager avec nous ?

Après les fêtes de Noël, que j’avais passé en France, je suis revenu en Suède pour faire mon nouvel an avec des amis lors d’une croisière que nous avions réservé par le biais de notre université Suédoise…. Avant de quitter la France j’ai oublié tous mes papiers chez moi. J’ai donc passé la douane de l’Aéroport de Genève, puis de la Suède, puis de l’Estonie et de la Lituanie aller/retour sans papier.
Chaque passage de la douane relevait du miracle et la croisière fut surréaliste.
Une expérience bien flippante mais très drôle quand j’y repense.

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Je n’ai jamais autant voyagé. Je suis parti rejoindre des copains de la Suède à droite et à gauche. Je suis parti seul 2 mois en Thaïlande… Le monde semble beaucoup plus accessible une fois l’anglais maitrisé et une expérience de la sorte vécu.

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

N’hésitez pas à me contacter sur Linkedin :

logo linkedinhttps://www.linkedin.com/in/adrien-deleage-952764174/

 


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.