[ETRANGER] L’Erasmus d’Alix en Suède : « Tout est vraiment fait en Suède pour que l’on se sente bien »

Tu es étudiant ?

Hello Alix ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Alix, j’ai tout juste 24 ans et je suis passionnée par l’aventure, les sports de glisses et par mon métier : Social Media Manager. J’ai grandi entre la montagne et l’océan, dans les Pyrénées. J’ai toujours aimé voyager, et mes études m’ont encore plus aidé à le faire.

Dans quel pays es-tu partie ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

Je suis partie en Suède, et aux Etats Unis, mais je pense que je vais me focus sur la Suède, qui a été mon premier voyage en Erasmus lors de ma deuxième année de Bachelor à TBS. J’ai choisi la Suède car je suis fan de sa culture, du mode d’apprentissage au niveau scolaire, et surtout le pays m’attirait depuis toujours. J’étais aussi partie pour aller trouver la neige, et vivre comme dans toutes ces vidéos de ski que je regardais.. Malheureusement j’habitais au Sud de la Suède, donc je n’ai pas vu trop la neige, à part lors de mes voyages. Mais j’avais la mer, les couchers de soleil magnifiques et surtout de très jolis paysages pas loin, comme les lacs et les forêts.

Dans quel cadre étais-tu là-bas ? Pendant combien de temps ?

J’étais la bas pendant une année scolaire entière, pour valider mon année à l’international en Bachelor 2 à TBS !

Où étais-tu logée ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’ai fait deux logements totalement différents. Le premier j’étais dans une maison avec 2 autres françaises (ma candidature pour le logement universitaire n’avait pas été pris en compte, ils avaient soit disant perdu ma demande). J’étais un peu loin du campus, la bas tout se fait à vélo, j’avais à peu près 20min de vélo pour y aller. Mais j’étais au bord de la mer, et c’était vraiment beau. Seul hic, être avec des françaises. Ce n’était pas comme ça que j’allais m’imprégner de la culture Suédoise.

J’ai donc décidé de refaire une demande pour le logement sur le campus, qui a finalement été acceptée pour le deuxième semestre. J’y ai donc déménagé après les vacances de Noël. Et là, j’étais en pleine immersion. J’avais ma chambre et ma salle de bain, mais je partageais les espaces communs. On était une dizaine dans ma cuisine, j’étais avec des chinois, des néerlandais, des allemands, des autrichiens et des suédois. C’était génial ! Avant de partir TBS nous avait donné une liste de contact, d’adresses mails, j’avoue que tout était bien organisé et je les remercie pour ça car quand c’est une première expérience c’est toujours un peu compliqué.

Tu as fait de belles rencontres ?

J’ai fait mes plus belles rencontres là-bas, c’est certain. J’ai rencontré des gens du monde entier, ce qui m’a permis de me créer un réseau international, pour le monde professionnel mais aussi personnel. Maintenant je sais que je peux partir dans le monde entier en vacances.

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

Je pense que c’est la culture, totalement différente de la notre. J’ai adoré.
Les paysages étaient magnifiques. Tout le monde est bienveillant. Tout est fait pour les étudiants, j’ai pu voyager partout en Suède et en Europe à tarif réduit, c’était génial. Puis lorsqu’on est en Erasmus avec des étudiants de nationalités différentes, tout est plus simple. Les amitiés se créent plus facilement même avec la barrière de la langue, car tout le monde est dans la même situation.

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

Je pense qu’il n’y en a pas eu. Tout est vraiment fait en Suède pour que l’on se sente bien. Je dirai peut-être la méthode d’apprentissage qui était totalement différente. On travaillait énormément avec des bouquins, des énormes livres qu’il fallait lire et apprendre pour chacun des cours.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

Alors, je me levais, et je me souviens encore regarder tous les jours par la fenêtre car j’avais vue sur la mer. Puis je prenais un bon petit déjeuner avant de partir à vélo pour rejoindre le campus. En général j’avais cours le matin et pas l’aprem, ou l’inverse. Ce qui me laissait assez de temps libre pour aller me balader en ville et faire des activités avec mes amis. Je rentrais ensuite à la tombée de la nuit (donc assez tôt), après être allée au sport. Chose que je faisais tous les jours. Il faut savoir qu’en Suède, la salle de sport est très peu chère, les infrastructures sont impressionnantes et il y a piscine, sauna et hammam. Donc c’était top ! Puis après, je rentrais je partageais mon repas avec mes collocs, et j’allais étudier un peu avant de dormir.

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Des amitiés fortes, une ouverture d’esprit, le sens du partage et surtout, un large réseau !

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

Je le recommande à 100%, tout le monde parle anglais couramment, les français n’y sont pas aussi nombreux qu’en Angleterre et la culture est vraiment chouette. C’est donc un bon endroit pour apprendre l’anglais et pour une première expérience à l’étranger.
Je pense que je retiendrais ce mode de vie ultra agréable, la gentillesse des gens et les paysages diversifiés et magnifiques.

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

Fonce, et n’hésite plus ! Quoiqu’il arrive tu vas t’éclater, à condition de ne pas avoir peur du jour qui tombe tôt (bien que si tu vas dans le Sud ça ira).

Il y a une anecdote rigolote que tu aimerais partager avec nous ?

Hum, les nombreuses fois où j’ai crevé une roue de mon vélo ou encore les fois où je déraillais et où j’étais obligée de demander à des passants de m’aider….

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Je confirme ahha. J’étais déjà très aventureuse, mais là encore plus ! Je ne cesse de voyager maintenant, que ce soit en Europe, ou à l’international. J’ai ensuite eu la chance de repartir étudier 1 an aux Etats Unis, et c’était ma deuxième plus belle expérience. Mais deux modes de vies totalement différents. Si besoin je pourrais en parler dans une autre interview 🙂

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

Oui sans soucis, ils peuvent m’écrire par Instagram : alixisaround et y verront mes photos de mes nombreux voyages
Par mail : [email protected]
Ou s’ils sont à Paris, ils peuvent me joindre pour qu’on échange en face to face 🙂

Que penses-tu du site Capitaine Study ?

J’adore cette idée, je trouve ça génial ! Et ça va aider plus d’un étudiant je pense 🙂 Notamment ma petite soeur qui se pose encore des questions sur quelle école choisir.


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X