fbpx

[TEMOIGNAGE] Coline raconte son stage à Tahiti !

Tu es étudiant ?

Hello Coline ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je viens de finir mes études en tourisme, j’ai commencé par un BTS Tourisme à Lyon, puis j’ai rejoint la L3 Économie Gestion parcours tourisme, hôtellerie et évènementiel à l’IAE de Chambéry, suivie du Master 1&2 Management du tourisme. Maintenant je suis spécialisée dans le marketing en aéroport.

Dans quel pays es-tu parti(e) ? Pourquoi avoir choisi ce pays ?

J’ai vécu à Tahiti pendant 6 mois parce qu’une belle occasion s’est présentée !

Dans quel cadre étais-tu là-bas (stage, semestre, job) ? Pendant combien de temps ?

J’ai fait mon stage de fin de master à l’Aéroport de Tahiti.

Où étais-tu logé(e) ? Comment as-tu trouvé ce logement ?

J’ai fait le premier mois chez une famille le temps de trouver un endroit pour m’installer, puis une première coloc pendant 1 mois et une autre pour le reste du séjour. Les logements à Tahiti sont extrêmement chers, comme la vie en général en Polynésie française. Tout fonctionne par des groupes Facebook : Tahiti Colocation ! Coloc’athlon, les gens postent leur recherche : une colocation ou un colocataire et voilà ! Par contre pour des courtes périodes, ne vous attendez à avoir un contrat de location, pour la majorité c’est de la sous-location. Une fois sur place, les bons plans passent surtout par le bouche à oreille car les colocations se connaissent les unes les autres.

Tu as fait de belles rencontres ?

Énormément de belles rencontres, tant au niveau perso que pro !

Qu’est-ce que tu as préféré durant ton voyage ?

L’ambiance, aller à la plage après le travail, la nourriture, la gentillesse des polynésiens et ne pas avoir froid ! Découvrir plusieurs îles car elles sont toutes différentes et il faut absolument prendre le temps et mettre du budget de côté pour faire les îles !

Quels ont été les principaux obstacles rencontrés, s’il y en a ?

La location de voiture ! Pas prévue initialement dans mes plans et dans mon budget mais une fois sur place on se rend compte que c’est juste impossible de se débrouiller sans voiture ou scooter… Donc soit on achète une voiture qui roule à peine (pas de contrôle technique à Tahiti donc on voit de tout et n’importe quoi en terme de véhicule), soit on se résigne à passer par la location, très chère mais plus sûre.

A quoi ressemblait une journée type là-bas ?

Au travail dès 7h30, on se lève tôt à Tahiti mais on prend très vite l’habitude, et on part au travail avec une jolie fleur dans les cheveux ! Pour le midi les salariés fonctionnent beaucoup avec la livraison de plats au travail. Comme on attaque tôt, on finit tôt donc on peut aller se baigner en fin d’après-midi et profiter du coucher du soleil. Pas beaucoup de resto ici, on mange dans les ‘roulottes’ : des petits snacks où on mange en quantité et où c’est délicieux ! Poisson cru à la tahitienne, entrecôte de Nouvelle-Zélande sauce roquefort, poisson du lagon grillé, etc.

Qu’est-ce que ce voyage t’a apporté ?

Une expérience, des rencontres, des petites habitudes, un train de vie, l’envie de rester, des beaux souvenirs et des paysages dans la tête, de bonne recettes aussi.

Tu retiendras quoi de ce pays ? Tu le recommandes pour une expérience de ce type ?

A voir absolument ! C’est loin mais ça vaut tellement la peine de découvrir la Polynésie, la culture, la cuisine et les polynésiens surtout !
C’est possible pour un stage mais il faut une bonne rémunération.. ou pas mal d’argent de côté, à vous de voir

Qu’est-ce que tu dirais à un étudiant qui hésite à partir ?

On appréhende toujours un départ comme ça : aussi loin, aussi longtemps. Mais une fois le premier mois d’acclimatation passé, le temps se met à filer très vite.

Il y a une anecdote rigolote que tu aimerais partager avec nous ?

Les forfaits ne fonctionnent pas comme en Europe, donc pour avoir internet sur le téléphone il faut payer assez cher. Et à Tahiti il n’y a pas de nom ou de numéro de rue donc tu te perds tout le temps !

On dit souvent qu’un séjour à l’étranger déclenche le syndrome « Erasmus » : un syndrome qui donne envie de voyager à nouveau. Tu confirmes ?

Plus on voyage plus on a envie de voyager. Mais après une expérience comme ça, on a aussi envie de se poser quelque part pour construire une ‘carrière’

Si des étudiants souhaitent échanger avec toi et te poser des questions, où peuvent-ils te joindre ?

www.linkedin.com/in/coline-chantre-gaddini-marketing-aeroport

 


 

Tu hésites encore à partir ? Va vite lire notre article « 5 bonnes raisons de faire un stage ou tes études à l’étranger » !

Toi aussi tu veux témoigner sur ton expérience à l’étranger ? Remplis ce questionnaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.

X