Comment réussir ses révisions

Réussir ses révisions

Tu es étudiant ?

À l’approche de vos examens ou de vos partiels, arrive l’étape de l’organisation de vos révisions. Différentes techniques de révisions existent : du par cœur au dessin, passant par l’écriture, chaque étudiant a sa propre méthode qui lui convient. Le tout est de trouver la sienne pour réviser efficacement et comprendre ses cours. Voici plusieurs conseils, astuces et méthodes pour vous aider à trouver votre propre mode de fonctionnement et pour apprendre efficacement.


Connaître son fonctionnement

C’est une étape primordiale, avant de jouer d’un instrument, vous l’étudiez pour comprendre son fonctionnement, c’est exactement la même pour vos révisions. Apprenez d’abord le fonctionnement de votre cerveau pour mieux apprendre.

Votre cerveau a des besoins physiologiques, vous devez donc vous hydrater, vous nourrir sainement et surtout dormir un certain nombre d’heures.

N’oubliez pas que votre cerveau s’accommode ! Personne ne naît avec une intelligence fixée et avec la science infuse, on peut créer des nouvelles connexions à tout âge et renforcer votre capacité d’apprentissage. Un entraînement quotidien par des jeux par exemple, peut être un excellent moyen de préparer votre cerveau pour la suite.


Se préparer pour le jour des examens

Il est maintenant temps de se préparer pour le jour J ! Vous devez vous organiser : planifier des plages de révisions, préparer votre corps, anticiper tous les documents dont vous avez besoin par exemple.


Réaliser un planning de révisions

Grâce au planning de révisions vous pourrez définir vos priorités pour apprendre les points les plus importants. Créez ensuite les différentes étapes : par quoi commencer ? L’ordre ? Et surtout, le suivre assidûment.


Quelles sont les priorités ?

La première étape : déterminer de manières précises les objectifs et priorités. On n’a jamais énormément de temps pour se préparer aux partiels et aux épreuves du BAC, il vaut mieux prioriser.

Regardez le coefficient de chacune de vos matières, mettez les examens à fort coefficient au sommet de votre to-do, mieux vaut de gros efforts quand le jeu en vaut la chandelle. Tenez également compte de votre propre niveau, ne passez pas 20 heures sur une matières que vous maîtrisez. L’idée est d’avoir des notes équilibrées.


Écrire des fiches de révisions

La fiche de révisions doit regrouper des mots clés pour vous remémorer les idées principales d’un cours.

Il faudrait donc noter les noms des matières, numéroter les fiches, donner des titres, éviter de la longue rédaction et les réaliser rapidement (c’est censé être un gain de temps).

En les combinant au planning, vos révisions seront facilitées et efficaces.

Si vous êtes capable de réaliser des fiches de révisions structurées, c’est que vous avez déjà du recul sur le cours, vous êtes donc prêt pour l’examen.


Ne vous surestimez pas

Pour vous tenir à votre planning de révisions, vous devez être réaliste sur la quantité de travail que vous allez fournir. Il vaut mieux prévoir moins et en faire un peu plus que vous surestimer et réaliser un planning que vous ne respecterez qu’à moitié et qui vous découragerait.

Quoiqu’il en soit prenez le temps de le réaliser, vous pourrez gérer votre temps et diminuer votre stress pour vos examens ou partiels.


Apprendre à se concentrer

La concentration est obligatoire ! Elle permettra de sauvegarder les infos dans votre cerveau. Si vous êtes attentif, vous serez capable de vous représenter l’infos en plus de la stocker et donc de comprendre tous les points de votre cours. Le par cœur n’a jamais été bien utile si on ne sait pas le mettre en pratique.


Comprendre par plusieurs méthodes

Vous devez donc comprendre les infos ! Ce processus passe par plusieurs méthodes propres à chacun.

Quelques conseils : validez ce que vous avez compris, faites des connexions entre différentes notions, posez-vous des questions ouvertes, expliquez les notions à un proche, demandez des explications complémentaires et faite votre propre veille.


Parler pour renforcer ses connaissances

Pour certaines personnes, le fait de se répéter les cours à voix haute est efficace. Le principe est de discuter avec soi-même en parlant de l’information. Vous pourriez même en parler par la suite à vos proches et discuter de ce que vous venez de comprendre et l’expliquer encore à d’autres personnes.


Réaliser une flashcard

Méthode ludique pour apprendre ses cours ! Le principe : l’apprentissage par le dessin sur une carte. Il faut inscrire sur le verso de la carte l’info à apprendre et au verso la réponse sous forme de dessin. Comme vous l’avez créé vous-même, ça accentue la compréhension des notions.


Illustrer par le dessin

C’est une technique vieille comme le monde. Certaines personnes retiennent par le dessin et par la représentation visuelle. Vous pouvez par exemple associer une notion avec une image mentale. Vous inventez donc une histoire autour du sujet, ce qui demande une certaine imagination, c’est une technique moins stressante.

Le classique : vous pouvez lier une info à un schéma, un objet, etc. Avoir un visuel aide beaucoup de personne pour mémoriser un sujet.


Laissez-vous du temps de récupération

Il est impossible pour votre cerveau d’être au meilleur de ses capacités pendant des heures. On vous conseille d’alterner avec des pauses pour vous relaxer et favoriser votre concentration.

C’est aussi important de laisser deux voire trois jours de repos à votre cerveau le temps qu’il assimile toutes les infos que vous lui avez envoyé. Reprenez ensuite les révisions, vous verrez cette méthode est efficace. Le principe de révisions espacées permet une meilleure mémorisation.


Servez-vous de vos cinq sens

Comme dit précédemment, certaines personnes sont plus visuelles que d’autres. Vous avez forcément un de vos cinq sens plus développé qu’un autre. Une personne auditive aura besoin de se réciter son cours, une personne kinesthésique devra associer la notion à un ressenti, une personne visuelle fera le lien avec un dessin, etc.  


La motivation

L’ingrédient principal (qui nous fait souvent défaut) pour de bonnes révisions : la motivation.

Ne laissez pas des obstacles comme le manque de confiance en soi, l’absence d’objectifs, le manque de méthodologie par exemple, détruire votre motivation.

Au contraire, gardez vos rêves en têtes, vous savez pourquoi vous faites ça, définissez des objectifs atteignables, faites-vous plaisir et encouragez-vous. Vous pouvez être déjà fier de votre parcours, prenez conscience de vos forces et de vos talents.


Prenez soin de vous

Dernière étape : adoptez de bonnes habitudes pour votre corps et votre moral.

Séquencez votre travail pour vous aérer, relaxez-vous par des exercices, mangez, buvez, dormez, bougez, finalement vous avez toutes les clés en main pour réussir vos révisions.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Encore plus de lecture

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.

X