L’alternance de Baptiste, étudiant à l’ISCPA Lyon, en communication interne au sein du Groupe La Poste

logo mfr pujols

Partager cet article

Salut Baptiste ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Baptiste Pace, j’ai 20 ans et je suis en 3ème année de Bachelor Communication à l’ISCPA Lyon ! Je suis un grand fan de foot et originaire de Lyon depuis toujours.

Comment es-tu arrivé à l'ISCPA Lyon ?

Je suis issu d’un bac général ES que j’ai obtenu durant le COVID. Ayant toujours été attiré par le métier d’attaché de presse, j’ai recherché le parcours d’études le plus adapté pour travailler dans ce secteur d’activité, et je suis tombé sur les écoles de communication. Je me suis renseigné sur les différentes écoles de communication lyonnaises et j’ai rapidement trouvé l’ISCPA. Je les ai contactés et ils m’ont proposé de passer une semaine d’immersion au sein de l’école, pour voir comment se déroulait concrètement la première année. Le feeling est super bien passé et je n’ai pas hésité, j’ai passé le concours et suis entré directement en post-bac !

💡L’ISCPA Lyon propose des semaines de découverte en immersion dans l’école, elles ont généralement lieu sur des périodes de vacances scolaires. (Prochain stage E-Media : du 3 au 7 juillet 2023). 

Beaucoup d’écoles proposent de l’alternance dès la deuxième année. Bien qu’il y ait beaucoup d’avantages à l’alternance, je ne me sentais pas de commencer l’alternance dès la 2ème année, je voulais un bagage plus conséquent. À l’ISCPA Lyon, l’alternance ne commence qu’en 3ème année, c’était donc idéal !

Tu es en Bachelor communication. Peux-tu nous parler un peu plus en détails de cette formation ?

Le Bachelor Communication est une formation 360 qui a l’avantage de couvrir tous les métiers de la communication : on peut faire du graphisme, du montage vidéo, de la rédaction, de la création de sites web, de la communication de crise, des plans de communication… C’est vraiment transverse. L’objectif, c’est d’avoir tous les aspects de la communication en tête !

Il y a aussi un axe marketing, car pour faire de la communication il faut savoir analyser une situation pour comprendre quelle communication est la plus adaptée.

Comment se passent les cours ?

La première année de cours est assez théorique. Mais dès la deuxième année, nous avons beaucoup de projets de groupe. Sur un module de 18h, nous avons en général 6h de théorie et 12h de pratique, durant lesquelles on travaille en groupe sur ce qu’on a appris. Et ça dans toutes les matières : que ce soit pour créer une vidéo dans le cours de création vidéo ou faire une étude de marché en marketing !

As-tu un projet auquel tu penses particulièrement ?

Oui, les Intensives ! C’est un projet sur toute l’année, qu’on commence en septembre et qu’on rend en juillet. Par groupe de 4, nous travaillons sur la création d’une stratégie de communication de A à Z pour une entreprise. Pour choisir l’entreprise en question, nous avons dû piocher au sort un secteur d’activité et une contrainte : pour nous, le tourisme et l’éco-responsabilité. Nous avons donc choisi une entreprise qui travaille dans le secteur du tourisme tout en respectant les questions écologiques. L’objectif est de refonder totalement sa stratégie de communication : revoir sa charte graphique complète, créer une étude de marché du secteur d’activité, refaire son site web, faire de l’affiche dans la rue… On crée tout de A à Z, jusqu’à la dernière étape de mise en place.

As-tu une matière qui t'a particulièrement marquée ?

Oui, la communication de crise ! En arrivant en Bachelor, je n’avais aucune idée de ce que c’était. J’avais beaucoup d’aprioris, comme si la communication de crise se résumait à des accidents très graves.

L’intervenant qui nous a encadré sur ce module avait travaillé pour la communication de crise de l’Armée de Terre. C’est une chance de pouvoir travailler avec des personnes comme ça, aussi passionnées par leur métier. 

Il nous a fait beaucoup de cas pratiques et de mises en situation où il inventait des scénarios. Par exemple, nous étions en charge de la communication d’une entreprise à Lyon qui gère des produits chimiques, un incendie se déclenche et tout prend feu : comment communiquer en 1 heure auprès des médias pour désamorcer une catastrophe médiatique ?

La pratique, c’est vraiment le meilleur moyen d’apprendre la communication !

Quelles est ton alternance et quelles sont tes missions ?

Je travaille au sein du siège régional du Groupe La Poste. Mes missions portent principalement sur de la communication interne (actions de communication au sein même d’une entreprise, à destination des salariés, afin d’assurer l’échange d’information et promouvoir la culture d’entreprise). Je m’occupe des newsletters internes, de la gestion du réseau social interne, de la création d’événements internes, de la création de vidéos tutos pour mettre en avant des services à disposition des salariés… J’ai presque un poste de Happiness Manager ! Ma mission, c’est d’instaurer un climat agréable pour les 500 personnes qui travaillent au siège et les milliers d’autres qui travaillent au sein de la région !

Avec qui travailles-tu au quotidien ?

J’ai la particularité de ne pas être au sein d’une équipe de communication, je suis dans l’équipe “Environnement de travail”. Notre objectif est que tout se passe bien sur les différents sites : certains sont en charge de la technique, d’autres de la RSE et moi je suis un peu l’électron libre, le communicant qui doit se charger de diffuser l’information.

As-tu eu d'autres expériences professionnelles durant ton cursus ?

Oui ! À l’ISCPA, en première et deuxième année, nous avons deux stages obligatoires. J’ai effectué mes deux stages en startups, la première dans le sport automobile et la deuxième dans la tech. C’est très intéressant de travailler au sein de startups car ce sont des entreprises qui se développent vite, il y a plein de choses à faire. C’est énergivore mais c’est excitant à la fois !

Selon toi, quelles sont les 3 qualités à avoir pour travailler dans la communication ?

Tout d’abord, je pense qu’il faut avoir un bon relationnel. La communication amène beaucoup le contact humain, que ce soit lorsqu’on passe des coups de fils, lorsqu’on rencontre des gens, en écrivant des mails… Pour ma part, c’était un aspect de ma personnalité qui n’était pas proéminent mais que j’ai pu développer grâce à mon cursus.

Ensuite, je dirais la rédaction. C’est vraiment important d’avoir un bon niveau en orthographe, car on est souvent amenés à communiquer par mail ou à rédiger des messages sur les réseaux sociaux, les flyers… Être à l’aise à l’écrit c’est vraiment un plus.

Enfin, la créativité. Il y a beaucoup de concurrence dans ce milieu, si on veut réussir à sortir son épingle du jeu, il faut réfléchir en dehors des standards, créer ses propres idées pour se démarquer !

Quelle est la suite pour toi ?

Je continue en Mastère à l’ISCPA. Ce qui me plaît particulièrement dans la communication, c’est le côté institutionnel. J’ai eu l’occasion de travailler sur l’aspect digital au cours de mes stages et ce n’est pas vraiment ce qui me branche, j’ai vraiment envie de me spécialiser dans les médias et les relations presse ! J’apprécie aussi l’événementiel, car je trouve ça très complet comme mission : il faut à la fois savoir rédiger un dossier de presse, et être apte à animer un stand pendant trois jours, cela mobilise beaucoup de compétences. 

Concernant mon alternance, le Groupe La Poste m’a proposé de rejoindre leur agence de communication, j’ai signé pour deux ans !

💡L’ISCPA Lyon propose un Cycle Mastère Professionnel de la Communication en 2 ans, accessible après un bac +3.

Un média que tu suis régulièrement ?

J’ai un pote dans la com, c’est l’un des médias qu’on voit le plus souvent passer ! J’aime beaucoup leur façon de s’exprimer et les sujets qu’ils abordent, c’est un bon média pour se tenir au courant du secteur !

Recommanderais-tu à un étudiant d'étudier la communication à l'ISCPA ?

Je recommande à fond, cela fait 3 ans que j’y suis et j’y vis une super bonne expérience ! J’ai beaucoup de points positifs à relever 😁

Tout d’abord, les intervenants. Ce sont des professionnels du métier. Ils n’ont pas du tout la manière classique d’enseigner, qu’on retrouve au lycée ou au collège. Il y a vraiment de l’échange, ils parlent de choses qu’ils connaissent, et qu’ils pratiquent au quotidien, ça rend les choses passionnantes. 

Ensuite, l’équipe de l’école. Ils sont hyper cools et hyper réactifs quand on a des questions. Ils sont toujours prêts à nous aider ! D’ailleurs, c’est grâce à eux que j’ai trouvé mon alternance, je n’ai même pas eu à chercher. Grâce à leur réseau d’entreprises, ils nous envoyaient tous les 2 / 3 jours un mail avec des offres d’alternances. J’ai envoyé mon CV et en 1 semaine, c’était fait ! Le pôle Relations Entreprises est vraiment efficace.

Concernant l’ambiance, c’est peut-être subjectif, mais l’ambiance en classe a toujours été hyper bonne ! Nous sommes des petits effectifs de 20 en classe, ce qui permet d’être proche des intervenants sans soucis, ils sont tous très disponibles pour nous. 

L’alternance dès la 3ème année c’est vraiment super, je vis une expérience professionnelle de fou. Il y a beaucoup d’avantages financiers et passer autant de temps en entreprise c’est vraiment bénéfique.

Enfin, en 3ème année, les étudiants ont l’option de faire soit de l’alternance, soit de partir à l’étranger. Dans ma classe, certains sont partis en Thaïlande, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Belgique… Personnellement, j’ai fait le choix de l’alternance mais c’est une super opportunité !

Si des étudiants souhaitent te contacter, où peuvent-ils le faire ?

Voici mon profil Linkedin : https://www.linkedin.com/in/baptiste-pace/

Les derniers articles postés 👇🏻

quelqu'un qui revise

Grand Oral : 25 idées de sujets en HLP

Grand oral 2024. Tu es à la recherche d’un sujet de grand oral qui mobilise l’enseignement de spécialité HLP (humanités, littérature et philosophie) ? Tu

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.