Tout savoir sur l’épreuve du grand oral 

Tout savoir sur l'épreuve du grand oral 

Partager cet article

Depuis quelques années, de nombreux élèves de terminales passent les épreuves du grand oral qui consistent à choisir deux questions qui correspondent à deux spécialités différentes et d’y répondre à l’aide du programme, de ses connaissances mais aussi de ses recherches approfondies. 

Pour rappel, cette année l’épreuve du grand oral se déroule en fin d’année, du 19 au 30 juin 2023

Alors tu es en terminale cette année et tu souhaites faire un point sur l’épreuve du grand oral ? Le Capitaine t’aide à comprendre et à te préparer à cette épreuve. 

1. Qu’est-ce que le grand oral ? 

Le grand oral concerne donc tous les élèves de terminales qui passent le baccalauréat, que ce soit dans la voie générale ou dans la voie technologique. C’est une épreuve instaurée dans les épreuves du baccalauréat depuis quelques années. Cette épreuve consiste à choisir deux questions, toutes les deux portées sur des sujets correspondant aux spécialités différentes. Dans le cadre de ce travail, tu seras encadré par tes professeurs référents dans chaque matière et plus particulièrement par tes professeurs qui enseignent les spécialités choisies pour formuler ses deux questions pour l’oral de fin d’année

Toute l’année, tu devras bien préparer ton développement pour répondre aux deux questions à l’aide de ton programme, de tes connaissances mais aussi à l’aide de tes recherches personnelles. C’est une épreuve à prendre en compte, qui est très importante et qui fait partie des 5 épreuves finales du bac

Le jour de l’oral, voilà comment se passe l’épreuve

Tout d’abord, en entrant dans la salle tu devras être polie et tu devras remettre au jury la feuille sur laquelle sont renseignées les deux questions et où le jury pourra apercevoir les signatures de tes professeurs de spécialités. Ensuite, après quelques minutes de réflexion, le jury te donnera la question parmi les deux sur lesquelles tu as travaillé et que tu devras développer devant le jury le jour J. 

Une fois que tu as pris connaissance du choix du jury, tu disposes de 20 minutes pour préparer ta présentation en faisant un plan, un schéma, une carte… le but pendant ses 20 minutes est de te noter des mots-clés ou un repère pour ne pas perdre le fils pendant l’oral et/ou de préparer des visuels à montrer au jury ou à leur donner pendant que tu expliques ton développement afin de gagner des points grâce à ton originalité mais aussi pour illustrer plus facilement tes propos. 

Ta présentation du grand oral doit durer 5 minutes. Pendant ces 5 minutes tu devras expliquer tes motivations quant à la question et le sujet choisi et tu devras développer tes réponses autour de cette dernière.

Une fois que tu as terminé cet oral, le jury te posera des questions pendant 10 minutes, cela peut passer par un  besoin de développement sur certaines informations incomprises ou même par l’interrogation du jury sur les sources de recherche d’informations pour la constitution de l’oral. 

Enfin, dans la dernière partie de l’oral, tu disposes de 5 minutes pour décrire ton projet d’orientation et échanger avec le jury sur tes ambitions. 

2. Comment me préparer à l’épreuve du grand oral ? 

Cette épreuve nécessite beaucoup de travail. Il faut trouver deux questions qui te semblent intéressantes et différenciantes. En effet, si tu as la possibilité de trouver deux questions qui se différencient des autres choisies chaque année ou par les membres de ta classe, cela vaut mieux car les membres du jury pourraient comparer plus facilement deux mêmes questions de deux candidats différents plutôt qu’une question jamais énoncée. 

Après avoir confirmé tes questions avec tes professeurs, tu devras travailler et commencer à effectuer un raisonnement. Pour cela, n’hésite pas à prendre contact avec des professionnels, des membres de ta famille qui pourraient t’aider mais aussi à emprunter des livres du CDI de ton lycée ou en médiathèque, etc. Le mieux serait de faire en sorte de trouver des informations viables et de faire attention à ses sources, car les membres du jury pourraient te demander où as-tu trouvé tes informations. 

Lorsque tu penses avoir fini de développer l’écrit de l’épreuve du grand oral, n’hésite pas à faire valider ton raisonnement autour de toi. 

Une fois que l’écrit est validé, tu peux alors passer à l’entraînement oral. Tu peux commencer à réfléchir au ton que tu vas prendre, à la gestuelle que tu as envie de donner à ta présentation ainsi que les supports que tu souhaites montrer pour approuver tes propos.

Nous te conseillons de prendre en compte le fait qu’une présentation est toujours plus agréable lorsque la personne en face parle assez fort, se tient droit et articule. Il faut aussi, dans ta préparation de l’oral, que tu prennes en compte que les membres du jury peuvent être des professeurs de spécialités qui ne concernent pas les spécialités que tu as choisies. Autrement dit, tu devras faire en sorte que tout soit clair et fluide pour que les membres du jury comprennent ton analyse comme s’il ne connaissait pas le sujet. 

Pour te démarquer et pour éviter de te perdre dans tes explications, tu peux tout à fait prévoir de donner au jury : 

  • un plan du déroulé de ton oral avec les grands titres
  • une carte géographique dessinée grossièrement avec une légende 
  • un schéma d’une expérience en physique ou SVT
  • des calculs en mathématiques
  • etc. 

Mais attention, entraîne-toi avant le jour J pour bien profiter des 20 minutes qui te serviront à dessiner, réfléchir, etc. 

Lors des questions du jury à la fin de ton oral, n’hésite pas à prendre la parole avec franchise et à prendre le temps d’expliquer tes réponses et ton raisonnement. Tu auras normalement préparé et anticipé la plupart des questions du jury auparavant avec tes professeurs, ta famille, tes amis, etc. Attention à ne pas paniquer, tu peux ne pas savoir répondre à une question et cela ne veut pas dire que tu vas perdre des points. Néanmoins la façon dont tu le dis peut t’en faire perdre. Nous te conseillons de rester honnête et de dire que tu ne sais pas mais d’exposer ton raisonnement à essayer de répondre à la question par déduction par exemple (“je n’ai pas la réponse exacte à cette question, mais si je me fie à telle ou telle connaissance ou expérience, je peux dire que…). 

Enfin, lors des 5 minutes de questions concernant la partie projet professionnel, tu devras être franc et avoir absolument préparé ce que tu souhaites dire et ne pas dire. Les membres du jury jugeront, sur cette partie de l’oral, la façon dont tu as su lier la question à traiter pour cet oral avec ton projet professionnel. Ils jugeront également ta façon de t’exprimer, ton raisonnement et ton aisance à l’oral. Tu devras expliquer les études que tu souhaites faire et le projet professionnel associé à ces études. Ce qui ne sera pas jugé c’est la filière et l’établissement ou encore le métier que tu souhaites faire, alors n’aie pas peur de te faire juger sur ce point-là. 

Pour t’aider, voici quelques idées de sujet de grand oral selon les spécialités

Les derniers articles postés 👇🏻

2 ordinateur allumés sur un bureau

Comment choisir son école de digital ?

Tu souhaites intégrer une école digital mais tu ne sais pas laquelle choisir ? Le Capitaine te partage quelques critères pour bien choisir son école

Ce site internet utilise des cookies. Les cookies se souviennent de vous et permettent de vous fournir une meilleure expérience en ligne. En savoir plus.